Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
amiante-et-mensonge-notre-perpetuite.com

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

18 décembre 2019, Nevers (58000)

À l'invitation de l'Association Ouverte et Citoyenne (AOC) 

Salle René Dumont - 4 rue des Récollets

Conférence-débat / dédicace

https://www.facebook.com/aoc.nevers/

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/organisee-par-aoc-un-debat-est-organise-mercredi-18-decembre-a-la-salle-rene-dumont_13706564/

Merci de cliquer sur l’image pour lire le flyer

Merci de cliquer sur l’image pour lire le flyer
Merci de cliquer sur l’image pour lire le flyerMerci de cliquer sur l’image pour lire le flyer
Merci de cliquer sur l’image pour lire le flyerMerci de cliquer sur l’image pour lire le flyer

Merci de cliquer sur l’image pour lire le flyer

Au mois d’octobre, une dame dont je fais la rencontre au cours d’une intervention m’informe que l’association neversoise dont elle est membre serait intéressée par une conférence-débat. Contactée, ladite association me refuse la conférence : la question de l’amiante serait un sujet « difficile » et « délicat ». À qui le dîtes-vous !

Puisque la censure doit être connue, je fais part de cette fin de non- recevoir sur les réseaux sociaux. C’est là que Gilles Devienne me met en relation avec Sylvie Dupart-Muzerelle de l’Association Ouverte et Citoyenne de Nevers [1], dont il fait partie. Les membres de cette association qui porte bien son nom vont, eux, décider de me donner la parole.

Mercredi 18 décembre, j’ai pu expliquer l’histoire de mon père, dénoncer les irréparables dégâts causés par le CMMP d’Aulnay-sous-Bois (93) [2], et certaines pratiques médicales abjectes auxquelles les victimes de l’amiante sont assujetties, avant d’échanger avec les personnes présentes. Notamment, sur l’amiante en place à Nevers et alentour. Sur cette tour que j’ai déjà mentionnée ici, ancienne Chambre de l’Agriculture [3], bourrée d’amiante, dont les centaines de fenêtres sont ouvertes aux quatre vents. Située non loin du centre-ville, des centaines de piétons passent à proximité, tous les jours. Elle a été squattée… Une épidémie de maladies liées à l’amiante se prépare. Différée, comme toujours. Que font les pouvoirs publics ?! Rien. Cette mise en danger de la vie d’autrui perdure. Et la population n’est pas correctement informée du danger.

Le scandale de l’amiante n’est pas derrière nous. C’est droit devant qu’il faut regarder, avec 100 000 morts estimés à l’horizon 2050. Sans traitement pour les pathologies les plus lourdes, comme le mésothéliome.

Que dire des zones industrielles, comme celle de Saint-Éloi : Eternit y a gagné gros, la quasi-totalité des entreprises présentes sur le site ont un toit en amiante-ciment. Ils se dégradent et, avec le temps, les fibres se libèrent. Incolores, inodores, les fibres d’amiante, jusqu’à huit cents fois plus fines qu’un cheveu, feront à coup sûr là aussi leur travail de sape. Le silo à grain fait mieux encore : ses parois sont elles aussi en fibrociment, extrêmement dégradé par ailleurs.

Au cours de cette soirée, j’ai rencontré Nicole et Didier, de l’association Cheminots Amiante [4]. Michel, leur beau-père et père est      atteint, à 82 ans, d’un mésothéliome. C’est un énième ancien cheminot des ateliers SNCF de Varennes-Vauzelles contaminé et malade, pris en charge par les mêmes « médecins » auxquels Paul, mon père, a eu affaire. Ils talquent la plèvre de leurs patients à tour de bras. Le chercheur militant Henri Pézerat [5]  s’était positionné contre cette intervention chirurgicale qui, certes, évite les récidives des pleurésies, mais qui ne permet plus aucune autre opération postérieure. S’en suit le protocole de chimiothérapie Cisplastine-Alimta, qui n’apporte rien en termes de qualité de vie, encore moins de survie. J’insiste sur la nécessité pour les victimes et leurs familles de contacter un centre expert Mesoclin [6]  pour, à défaut d’un espoir curatif, pouvoir au moins bénéficier d’une prise en charge digne de ce nom.

Il y a trois mois, Robert, qui avait travaillé sur une période pourtant courte, aux mêmes ateliers SNCF à la robinetterie vapeur, a subi ce parcours désormais classique. Un mort de plus dans l’indifférence générale. C’est l’un de ses amis, très ému, qui me raconte son histoire.

Agnès Buzyn, ministre de la santé qui déclarait en juin 2017 que les malades de l’amiante coûtaient « bien assez cher à la sécurité sociale » prendra-t-elle un jour conscience de la nécessité d’un fonds de recherche sur le mésothéliome ? Le protocole de traitement, inefficace, validé sous l’ère Borloo, est une honte.

Je remercie Nathalie Charvy, présidente de l’AOC, Sylvie Dupart-Muzerelle et Gilles Devienne, ainsi qu’un autre Gilles, membre de l’association, Joël, Bernard de Biocoop Nevers [7], Didier mon ami communiste photographe, François Diot, élu communiste à la municipalité de Nevers, pour leur présence, ainsi que toutes les personnes qui ont assisté et participé au débat. Merci à mes futur.e.s lectrices et lecteurs, aux futurs spectateurs du film « Les Sentinelles » [8]  de Pierre Pézerat.

Je ne cesserai de d’informer et de dénoncer ce crime social dans le crime social de l’amiante. Quant au pardon, comme le dit si justement le Père Guy Gilbert [9], prêtre ouvrier de son état, « Je laisse cela à Dieu ».

 

[1]  https://www.facebook.com/aoc.nevers/

[2] Un lien récurrent, mais ô combien nécessaire : http://www.ban-asbestos-france.com/aulnay.htm

[3] https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/l-ex-maison-de-l-agriculture-de-nevers-vendue-pour-220-000-aux-encheres-un-projet-de-renovation-de-7-a-8-millions_13592600/

[4] 21 avenue Victor Hugo - 58640 VARENNES VAUZELLES

Tél. 03 86 57 48 13

http://cheminotsamiante.free.fr/bul34e.pdf

[5] https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_P%C3%A9zerat / https://www.asso-henri-pezerat.org/

[6] https://www.mesoclin.fr/ / https://www.mesoclin.fr/mesoclin/centres-experts-mesoclin / http://www.renape-online.fr/

[7] https://www.biocoop-nevers.fr/

[8] https://www.destinydistribution.com/dvd/#!/LES-SENTINELLES/c/33611891/offset=0&sort=normal

[9] http://www.guygilbert.net/fr

14 décembre 2019, Rouen (76000) 

Librairie L'Insoumise - 128 rue Saint-Hilaire

Présentation du livre, débat, dédicace

organisée par le groupe de Rouen

de la Fédération Anarchiste

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

En février dernier, mon ami Léo de la Fédération Anarchiste, groupe Kropotkine [1], m’invite pour une conférence-débat à l’Athénée Libertaire Le Loup Noir à Merlieux, dans l’Aisne (voir post du 21/02/2019). Le lendemain, je visite la librairie anarchiste l’Étoile Noire, à Laon [2]. Je suis comme une gosse dans une confiserie et, parmi les centaines d’ouvrages disponibles, j’en choisis une dizaine. Dont Putain d’usine [3] de Jean-Pierre Levaray [4].

En septembre, je vais le dévorer en quelques jours.  Ce carnet de bord ciselé et incisif est une merveille, que je découvre bien tardivement.

J’achève tout juste sa lecture lorsque Thierry Guyader me contacte pour une présentation d’Amiante et mensonge : notre perpétuité à Rouen.

Le lendemain, 26 septembre, l’usine Lubrizol explosait [5]. Comme de coutume après une catastrophe industrielle, ont suivi les mensonges de la préfecture, de l’ARS, bref, des structures étatiques (consultables dans [10]). Leur mission première : couvrir les dégâts irréparables causés par l’industrie, en rassurant la population. Un collectif citoyen se constitue [6], la CGT 76 [7], d’autres syndicats et associations, dont l’association Henri Pézerat [8], se rassemblent en contre-pouvoirs. Des scientifiques indépendants, comme André Picot [9], vont fournir des expertises qui évalueront les risques RÉELS, et différés, bien entendu, sur la population rouennaise. Notamment concernant l’amiante. Pour rappel, la toiture de l’usine Lubrizol était composée de 8000 mètres carré d’amiante-ciment. Des débris ont été retrouvés à 2,8 kilomètres alentour [10].

Ce samedi 14 décembre, à la librairie l’Insoumise [11], siège de la Fédération Anarchiste en Seine-Maritime [12], j’ai retrouvé mon ami Thierry et fait la connaissance de Guy, d’Éric, de François, de Pierre, de Virginie. Paul, mon père, les aurait appréciés. Et c’est peu dire.

Thierry est militant à l’Adeva 76 [13]. À la manifestation annuelle des Victimes de l’amiante, il défile avec une pancarte qui réclame le procès pénal des responsables de ce crime social qui n’en finit pas de tuer, face à un état sourd, méprisant envers les milliers de victimes passées, présentes et à venir. Quatre jours par semaine, il rencontre des personnes touchées par ce fléau mortel. Il me raconte les familles décimées, le désarroi que nous avons connu, les difficultés pour monter les dossiers de reconnaissance en maladie professionnelle ou pour le fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (FIVA) [14], de plus en plus exigeant ; la détresse des veuves de l’amiante, de victimes accablées qui l’appellent en pleine nuit. Et puis, bien sûr, la difficulté et / ou le manque de volonté pour une majorité de pneumologues de l’agglomération de Rouen de simplement attester d’une exposition à l’amiante, seule ouverture à une possible reconnaissance et réparation, qui ne répare pas grand-chose, mais qui est un droit fondamental.

Éric ne pensait pas être confronté à l’horreur du mésothéliome pour un.e proche. Et pourtant Jeannine, sa mère, en est décédée en dix mois, en 2017. Elle avait travaillé dans les bureaux de la Transatlantique, au Havre. Elle avait pris sa retraite trente-sept années auparavant.

Je remercie tous mes amis de la Fédération Anarchiste, groupe de Rouen. Je suis des vôtres.

Guy, merci pour ta présentation du livre, qui m’a bouleversée.

Merci à Jean-Pierre Levaray de m’avoir fait l’immense joie de venir me voir.

À Pascal, mon collègue préféré, quel bonheur de faire enfin ta connaissance ! À Olivier, également.

Merci à Kamel et à Quentin.

Merci à toutes les personnes qui sont venues assister à la présentation, à cet échange. Merci à mes futur.e.s lecteurs et lectrices, et tout particulièrement à Pierre, Sarah, Swann, Éric.

À peine vous ais-je quittés que j’ai hâte, déjà, de vous retrouver. Votre cœur, votre accueil, nos idées communes ont renforcé, encore, ma détermination.

Avec mon amitié fraternelle,

Hasta siempre !

Virginie

 

[1] https://kropotkine.cybertaria.org/

[2] Athénée Libertaire L‘Etoile Noire & Bibliothèque Sociale
5, rue Saint-Jean, 02000 LAON

[3] https://agone.org/elements/putaindusine/

[4] https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Levaray et https://libertaire.pagesperso-orange.fr/portraits/levaray.htm

[5] https://www.paris-normandie.fr/actualites/faits-divers/explosions-flammes-et-fumee-a-rouen--enorme-incendie-dans-l-usine-lubrizol-classee-seveso-ka15629838

[6] https://www.facebook.com/groups/717847215379841/

[7] http://cgt-76.fr/

[8] https://www.asso-henri-pezerat.org/

[9] http://www.atctoxicologie.fr/association/nos-membres/33-picot-andre-2.html

[10] http://www.leparisien.fr/environnement/incendie-de-lubrizol-a-rouen-la-toiture-contenait-de-l-amiante-28-09-2019-8161725.php et https://www.francebleu.fr/infos/environnement/incendie-de-l-usine-lubrizol-a-rouen-de-l-amiante-dans-la-toiture-brulee-1569612748

[11] 128 Rue Saint-Hilaire, 76000 Rouen

[12] contact : info-insoumise@no-log.org

[13] http://adeva.76.free.fr/accueil1.php

[14] http://www.fiva.fr/

08 décembre 2019, Paris (75011) 

Librairie Le Monde Libertaire (Publico) - 145 rue Amelot

Rencontre-débat et dédicace 

organisée par le groupe Salvador-Seguí

de la Fédération Anarchiste

https://paris.demosphere.net/rv/74480

http://www.librairie-publico.info/?p=4544

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Un grand merci au groupe Salvador Seguí de la Fédération Anarchiste [1], et plus particulièrement à Ramón Pino, de m’avoir invitée à cette conférence-débat.

Merci à la librairie Le Monde Libertaire (Publico) de promouvoir Amiante et mensonge : notre perpétuité.

Je remercie toutes les personnes présentes, et j’ai une pensée spéciale pour Jesús, décédé d’un mésothéliome en 1980. Cet homme avait quitté l’Espagne franquiste pour venir s’installer et travailler en France. C’est à Saint-Denis (93) que, comme tant d’autres Ouvriers, il a inhalé les poussières d’amiante dans son activité professionnelle, poussières qui auront eu raison de sa vie.

« Ce n’est pas de chance » avait alors dit un médecin à son fils. Comme si ce Monsieur était une exception. Comme si mourir de l’amiante était une fatalité.

Ce discours est encore, malheureusement, bien trop souvent d’actualité. La fatalité n’est nullement à blâmer. Seules des entreprises empoisonneuses et une politique de santé publique déplorable envers les victimes de l’amiante sont responsables des morts qui se comptent au nombre de dix par jour, en France.

Toujours pas de procès pénal. Pas de traitement curatif pour le mésothéliome. Nous faisons partie des oubliés de cette indifférente société capitaliste, mais nous continuerons à faire savoir. Toujours.

Avec mon amitié fraternelle,

Virginie

 

[1] https://www.federation-anarchiste.org/

30 novembre & 1er décembre 2019, Lanester (56600) 

28ème Fête de l'Humanité Bretagne - 

Conférence-débat et dédicace à  l'Espace Livres

http://pcf29.org/fete-de-lhuma-bretagne-amiante-et-mensonge-notre-perpetuite-debat-avec-virginie-dupeyroux/

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Il y a quelques mois sur les réseaux sociaux, j’ai fait la connaissance de Soizic. Nos pères, Pierre et Paul sont morts, empoisonnés par des produits hautement cancérigènes. Le premier a perdu sa vie à la gagner [1]. Il ressemblait à Ferrat. Poète, chanteur et homme engagé que le second, Paul, victime environnementale d’un industriel broyeur et revendeur d’amiante sans scrupules, aimait tant.

C’est ainsi que les liens se font, et que le comité de la Fête de l’Humanité Bretagne [2]  m’invite pour une conférence-débat et une dédicace.

Un grand merci à Catherine Queric, présidente de la Fête – mon coup de cœur, à moi aussi.

Un second grand merci à Brigitte Kerjoant, responsable de la librairie. Boris, médecin généraliste de son état, merci d’avoir guidé le débat. Valère Staraselski, ce fut un plaisir d’être en ta compagnie ce dimanche.

Je remercie toutes les personnes qui ont participé à la discussion, mes lectrices et lecteurs. Pensées toutes spéciales pour Yvonne et Piero, Marie-Claude et Gérard, Joëlle et Robert, Corinne et Dioniscio. Pour Dianne, Philippe, Maxime, Thierry, Jean-François

L’amiante, ce n’est pas un scoop, n’en finit pas de tuer. À Lorient, dans le Morbihan, des ouvriers de l’Arsenal, de la SBFM [3], des travailleurs de Gaz de France, des professeurs dans leurs établissements scolaires [4], des ouvriers de la voirie, l’amiante ayant  été allié à l’asphalte… Willy a vu nombre de ses amis mourir. Sa tristesse et son indignation sont aussi les miennes. Les ouvriers sont et restent les sacrifiés et les oubliés de cette insupportable société du capital.

Je salue amicalement Fabien Roussel, Secrétaire national du Parti communiste français, et Olivier Besancenot, Porte-parole du Nouveau Parti anticapitaliste.

Merci à Henri pour sa présence à mes côtés.

Cette Fête de l’Humanité Bretagne, j’aurais aimé qu’elle dure toujours !

Au plaisir de vous y retrouver l’an prochain !

Amitiés rouges et noires,

 

Virginie

 

[1]  Voir le reportage de Lisa Fanjeaux (2016) - « Travail : pour ne pas perdre sa vie à la gagner » http://www.ban-asbestos-france.com/vid%C3%A9o/perdre_sa_vie_a_la_gagner_26_01_2016.mp4

[2] https://www.facebook.com/FeteDeLHumaniteBretagne

[3] https://www.ouest-france.fr/bretagne/hennebont-56700/cgt-sbfm-dossier-amiante-toujours-en-cour-dappel-3426873

[4] contacter l’association https://urgence-amiante-ecoles.fr/

29 novembre 2019, Fontenay-sous-Bois (94120)

Assemblée générale de Ban Asbestos France

 

http://www.ban-asbestos-france.com/

30 novembre 2019, Fontenay-sous-Bois (94120)

Assemblée générale de l'association Henri Pézerat

 

https://www.asso-henri-pezerat.org/

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

« Je crois qu’Il est parti pour que Toi, Tu arrives », dit Cheveux Au Vent  à Danse avec les Loups dans le film éponyme [1], en parlant de son meilleur ami.

Paul, mon Père, nous a quittés en septembre 2015, empoisonné sans le savoir par l’amiante du CMMP d’Aulnay-sous-Bois (93) [2] pendant toute son enfance et sa vie de jeune adulte. Et Annie Thébaud-Mony, Nicole et Gérard Voide, Pierre Pézerat, Josette, Anne, Franck, Yves, Gérald et tant d’autres ami.e.s  sont arrivé.e.s. Réuni.e.s pour lutter au sein de Ban Asbestos France [3] et de l’association Henri Pézerat [4], contre les criminels d’industrie qui persistent à privilégier leurs bénéfices et leurs dividendes au détriment de nos vies. Du Comptoir des Minéraux et Matières Premières à la mine d’or de Salsigne [5], en passant par Lubrizol [6] et le plomb de Notre-Dame [7] – liste malheureusement non exhaustive, les luttes ne manquent pas.

Rassurons-nous : les contre-pouvoirs sont là.

Vous êtes ma famille.

 

[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Danse_avec_les_loups

[2] http://www.ban-asbestos-france.com/aulnay.htm

[3] http://www.ban-asbestos-france.com/

[4] https://www.asso-henri-pezerat.org/

[5] https://www.asso-henri-pezerat.org/salsigne-le-bilan-accablant-de-linaction-publique/

[6] https://www.asso-henri-pezerat.org/lubrizol-rouen-notre-dame-de-paris-vallee-de-lorbiel-aude-pompiers-et-travailleurs-sacrifies-enfants-contamines-populations-mises-en-danger/

[7] https://www.asso-henri-pezerat.org/notre-dame-six-mois-apres-lincendie-les-coulisses-dun-scandale-sanitaire-cache/

 

23 et dimanche 24 novembre 2019, Montreuil (93100)

"Des livres et l'alerte"

5ème salon du livre de lanceuses et lanceurs d'alerte

Stand de l'association Henri Pézerat

La Parole Errante - 9 rue François Debergue

https://deslivresetlalerte.fr/

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Des centaines de livres, des débats de grande qualité. Le salon Des Livres et l’Alerte met en lumière tant de problématiques, de scandales environnementaux, sanitaires et sociétaux, de justes révoltes. Les lanceuses et lanceurs d’alerte, guidés par la conscience de ne pouvoir se taire pour le bien de toutes et tous, paient trop souvent le prix fort, au détriment de leur emploi, de leur vie familiale. Parfois de leur vie, tout court. Cette société, semble-t-il, est de plus en plus acquise aux taiseux.

J’ai passé ces deux jours au stand de l’association Henri Pézerat [1], avec Annie Thébaud-Mony et Pierre Pézerat. Le bonheur.

Merci à nos lecteurs et spectateurs, et tout particulièrement à Pierre, Chantal, Jean-Louis, Carla et Marie-Louise.

Un salut fraternel à Karim Ben Ali, à Pedro Da Fonseca, à ma collègue Nathalie à Jean-François Bernardini.

Sur notre stand :

La science asservie – Santé publique : les collusions mortifères entre industriels et chercheurs – Annie Thébaud-Mony, La Découverte, 2014

https://editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_science_asservie-9782707173690.html

Travailler peut nuire gravement à votre santé – Sous-traitance des risques, mise en danger d’autrui, atteintes à la dignité, violences physiques et morales, cancers professionnels – Annie Thébaud-Mony, La Découverte, 2008

https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Travailler_peut_nuire_gravement____votre_sant__-9782707154750.html

 - Les Sentinelles – Pierre Pézerat, Destiny films, 2016

https://www.destinydistribution.com/dvd/#!/LES-SENTINELLES/c/33611891/offset=0&sort=normal

AZF / Total responsable et coupable – Histoires d’un combat collectif - sous la coordination de Rémy Jean et Philippe Saunier, Éditions Syllepse, 2018

https://www.syllepse.net/azf-total-responsable-et-coupable-_r_46_i_747.html

Amiante, la double peine – Casale Monferrato – Atteintes physiques, traumatismes psychologiques, résistances – Antonella Granieri, Éditions Sudarènes, 2012

http://www.sudarenes.com/ecrivain_15.htm

Amiante et mensonge : notre perpétuité – Journal de Paul et Virginie – Virginie Dupeyroux, Éditions Vérone, 2018

https://www.editions-verone.com/auteur/virginie-dupeyroux/amiante-et-mensonge-notre-perpetuite-journal-de-paul-et-virginie/

L’assemblée générale de l’association Henri Pézerat débutera après celle de Ban Asbestos France [2]  (14h), vendredi 29 novembre de 17h45 à 19h45 à la Maison du Citoyen, à Fontenay-sous-Bois, et se poursuivra le lendemain.

[1] https://www.asso-henri-pezerat.org/

[2] http://www.ban-asbestos-france.com/

12 novembre 2019, Aubervilliers (93300)

Centre de Colloques - Campus Condorcet - Place du Front Populaire

Colloque autour du rapport final du Giscop 93

"Pollution industrielle, contamination environnementale (amiante) par le Comptoir des Minéraux et Matières Premières d'Aulnay-sous-Bois - Enjeux citoyens et scientifiques"

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Il serait difficile de résumer ici un colloque si riche, et centré la pollution à l’amiante engendrée par le CMMP (Comptoir des minéraux et matières premières) d’Aulnay-sous-Bois, sur les trop nombreuses victimes, pour la plupart environnementales, décédées de pathologies imputables à l’amiante, sur l’alerte lancée par Nicole et Gérard Voide dès 1996 [1], et sur l’impunité dont a bénéficié le pollueur, doublée de complicité des autorités.

En tant que petite-fille et fille de victimes du CMMP décédées de mésothéliome, respectivement en 1978 et en 2015, je remercie tous les acteurs qui ont permis la mise en œuvre de cette journée qui a apporté une visibilité supplémentaire de cette catastrophe humaine, et tout particulièrement Anne Marchand et Annie Thébaud-MonyChristophe CoutanceauLéa prost et Benjamin Lysaniuk.

Merci à tous les intervenants.

Éric Jonckheere, président de l’Abeva [2] et auteur de « Ma lutte contre l’amiante » [3]  mon frère de combat, j’ai été heureuse de te revoir, et de pouvoir échanger davantage avec toi.

Les interventions et débats ont été enregistrés et seront disponibles sur le site du Giscop 93 [4].

Ce colloque clôturait le programme PICRI (Partenariat Institutions-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation), sur la recherche des victimes de l’usine poison. Mais les associations [5] vont poursuivre leur travail de recherche.

Le CMMP et l’amiante à Aulnay, ce n’est malheureusement pas terminé.

Dépolluée, déconstruite, aux frais des Aulnaysiens de 2009 à 2010, l’usine était toujours bourrée d’amiante. De nouvelles victimes seront certainement encore à déplorer, contaminées après même la fuite de l’industriel en 1991.

L’intervention de Nicole et Gérard Voide, que j’ai eu le privilège de lire, est disponible en PDF ci-dessous. Ainsi résument-ils, à très juste titre, les choses :

Le premier enseignement, dans cette affaire, est que nous démontrons malheureusement les carences des autorités qui disposaient, pourtant, des lois et réglementations pour remplir leur rôle de protection de la santé des citoyens.

Plus qu’une faillite, nous avons constaté : passivité, réticences puis complaisance et finalement connivence envers le pollueur CMMP.

Le deuxième enseignement que nous en tirons, est que lancer l’alerte ne suffit pas. En plus de l’acharnement, l’indignation, la volonté de justice, il importe de ne pas rester seuls.

En effet, ce mouvement citoyen a pu tenir tête aux Ministres, Préfets, professionnels, experts, Maires et autres autorités diverses, grâce à la rencontre, avec aussi un peu de hasard et de chance, entre des citoyens, des scientifiques, des associations « sachantes », des médecins, des avocats, certains élus et des journalistes de la presse écrite et audiovisuelle et à leur unité d’action (…).

Le rapport final du Giscop 93 « Pollution industrielle, contamination environnementale (Amiante) par le Comptoir des Minéraux et Matières Premières d’Aulnay-sous-Bois - Enjeux citoyens et scientifiques » sera bientôt mis à disponibilité.

[1] L’historique des luttes est consultable sur http://www.ban-asbestos-france.com/

[2] http://www.abeva.eu/index.php?lang=fr

[3] https://livre.fnac.com/a5953214/Eric-Jonckheere-Ma-guerre-contre-l-amiante

[4] https://giscop93.univ-paris13.fr/

[5] http://www.ban-asbestos-france.com/

http://www.addeva93.fr/

https://aulnayenvironnement.fr/

Le texte de l'intervention de Pascal Estier, maire des Ancizes, se trouve ci-dessous.

02 novembre et 03 novembre 2019, Saint-Nazaire (44600)

3ème salon des écrivains 

Dédicace et conférence-débat le 02 novembre à 18h

Le Garage - 40 rue des Halles

avec Michel Hervoche, auteur de "Amiante tu m'assassines"

https://legaragesaintnazaire.com/2018/12/18/2-et-3-novembre-2019-3eme-salon-des-ecrivains-au-garage/

https://saint-nazaire.maville.com/actu/actudet_-saint-nazaire.-auteurs-reunis-par-l-amiante_loc-3903317_actu.Htm?xtor=RSS-4&utm_source=RSS_MVI_saint-nazaire&utm_medium=RSS&utm_campaign=RSS

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Deux journées passées dans l’agréable et atypique « Garage » de Klaus.

Je remercie les organisateurs du salon, Caroline Delécluze et Michel Hervoche, auteur du livre « Amiante, tu m’assassines » [1].

Merci à Monsieur Roland Hottelard, ancien président de l’A.D.D.E.V.A. 44 [2]  et à toutes les personnes présentes lors du débat.

Merci à Henri Lecoeuvre d’être venu de si loin.

Un salut fraternel à Aurore et à son compagnon.

Kim, vous êtes une belle personne. Laora et Michel le sont aussi.

Merci à Marie-Annick  et Yvonnick.

Monsieur Marcel Cario, ancien ouvrier des Chantiers de l’Atlantique et écrivain, merci pour nos échanges.

Conter ici l’histoire des Ouvriers des chantiers navals serait vain. Les petites histoires dans l’histoire en disent déjà long. Comme celle de ce chef de bord, Monsieur Maisonneuve, qui avait protesté lorsqu’il avait eu connaissance de la toxicité de l’amiante qu’il devait manipuler au quotidien. Il avait été changé de poste. Ou ces deux infirmières, décédées de pathologies liées à cette fibre. Elles se rendaient sur les Chantiers une fois par an…

Aux antipodes de cette triste réalité, mon tout premier interlocuteur au Salon des Écrivains se montra fort désagréable. Je devrais, me dit-il « avoir honte » car Saint-Nazaire ne serait, d’après lui, « pas le lieu pour aborder ce sujet ».

Je lui ai répondu, et le lui réitère ici, que c’était au contraire un devoir et une impérieuse nécessité. L’A.D.D.E.V.A 44, cinq mille adhérents, ouvre encore un dossier de victime chaque semaine. Ce qui résume tout.

[1] https://librairiedesauteurs.com/boutique/produits/amiante-tu-massassines-par-michel-hervoche/

[2] http://www.addeva44.fr/accueil.html

19 octobre 2019, Coulanges-lès-Nevers (58660)

Dédicace à l'Espace Culturel Leclerc (Multimédia)

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Je remercie infiniment Émilie et toute l’équipe de l’Espace Culturel Leclerc pour leur accueil, leur gentillesse, leur professionnalisme, leur mille et une attentions.

Merci aux personnes avec lesquelles j’ai pu échanger sur le crime sociétal de l’amiante, plus d’actualité que jamais. Je pense particulièrement à Régine, à André, à Marie-José, très impliquée sur cette question. Trois jours auparavant, elle assistait à la réunion publique organisée à La-Guerche-sur-l’Aubois (18), suite à l’incendie de l’usine Traidib, le 11 octobre [1]. Mon ami Serge Moulinneuf, président de l’Adeva Centre, était là, contredisant les propos rassurants de la préfète  concernant notamment la toiture en fibrociment de l’usine dont les fibres d’amiante, selon les dires de cette représentante de l’état, ne représentent pas grand risque ! De Lubrizol à Rouen [2] à Traidib à La Guerche, le discours est toujours le même : préfets , DREAL et ARS minimisent, voire nient le danger amiante et autres produits toxiques.

Guy est un homme doux et bon. Il pourrait être mon grand-père. C’est un homme triste et en colère, aussi. Il est venu, accompagné de Caroline. Guy naguère tenait un bar, non loin des ateliers SCNF de Varennes-Vauzelles (58). Il en a vu mourir des amis cheminots du « cancer de l’amiante ». Des jeunes, « 28 ans, 30 ans », des plus âgés. Et puis cet été, ce fut le tour de son ami Michel. Une toux persistante, des médecins qui parlent d’emphysème…et au bout, LA sentence : un mésothéliome pleural malin. Michel a subi le traitement de chimiothérapie classique, à Nevers. Les « spécialistes » lui auront-ils avoué la vérité, l’auront-ils traité avec humanité, contrairement à mon père ? Il aura survécu trois mois. Alité. Asphyxiant. Il est décédé cet été, dans le service pneumologie. Dans l’indifférence générale. Encore. Toujours. Il avait quatre-vingt-trois ans.

Merci à Christophe d’être venu. Il m’a appris un autre décès récent de mésothéliome : il y a deux ans, Madame Colette M., soixante-dix-huit ans, avait subi le même calvaire. Son époux travaillait lui aussi aux ateliers SNCF de Varennes-Vauzelles. Les poussières d’amiante rapportées à la maison sur ses vêtements de travail, qu’elle lavait, auront eu raison de sa vie.

Nous sommes en 2019 et rien ne change : les victimes de l’amiante font partie des invisibles de notre société. Sans traitement curatif, sans justice pénale. Sans reconnaissance de leur statut, trop souvent.

Les ateliers SNCF de Varennes-Vauzelles ne sont pas classés site amiante. Ce qui est scandaleux. Mais les camarades de la CGT [3]  poursuivent leur lutte en ce sens. Patrick, je suis heureuse de t’avoir revu. Nadège, ravie d’avoir fait ta connaissance.

Dylan, un ancien élève, m’a fait la surprise de sa visite. Après ses études, il a travaillé au démoussage de toitures en amiante-ciment. Sans équipement de protection, bien sûr. Une Xième mise en danger de la vie d’autrui. Un suivi médical s’avérera nécessaire. Efffectué par des professionnels de santé compétents. Des blouses blanches qui n’auront pas trempé dans la médecine du travail des Ateliers précédemment cités, ou aux aciéries d’Imphy. Comme ce pneumologue, ancien médecin militaire, dont j’ai déjà parlé ici – et dans le livre, dont la spécialité était de faire passer les cancers de l’amiante pour des cancers dus au tabac.

Je l’ai aperçu aujourd’hui. Et la seule vision de cet infâme personnage me renforce dans la lutte à mener.

Enfin, Aurélie. Tout juste sortie du lycée, qui connaît par cœur le combat de notre ami Paul François [4], qui aime Fabrice Nicolino  [5], soutient les Coquelicots [6]. Une jeune femme consciente des enjeux environnementaux de notre société, et des mensonges industriels. Ce sont de jeunes personnes comme toi qui peuvent contribuer à changer ce monde.

Christiane et Jean-Pierre, merci pour votre visite. Te souviens-tu, Jean-Pierre, de ce 18 septembre 2015 au Temple Protestant de Nevers – la cérémonie d’adieu à mon Paul mon père, ton ami. Ferrat chantait les mots d’Ethel Rosenberg [7]. J’avais le poing levé.

Il le restera, jusqu’à mon dernier jour.

[1] https://www.leberry.fr/guerche-sur-l-aubois-18150/actualites/incendie-en-cours-dans-une-usine-de-traitement-des-dechets-plastiques-a-la-guerche-sur-l-aubois_13661435/#refresh

[2] https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/envoye-special/envoye-special-du-jeudi-10-octobre-2019_3640797.html

https://www.asso-henri-pezerat.org/wp-content/uploads/2019/10/Communique%CC%81-AssoHP-19-10-def.pdf

Une chronique de notre ami Gérald Le Corre → PDF ci-dessous

[3] http://cgt58.fr/

[4] https://www.fayard.fr/documents-temoignages/un-paysan-contre-monsanto-9782213704944

https://www.phyto-victimes.fr/

[5] http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-Le_crime_est_presque_parfait-9791020907424-1-1-0-1.html

[6] https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

[7] https://fr.wikipedia.org/wiki/Ethel_et_Julius_Rosenberg

https://fr.timesofisrael.com/les-fils-rosenberg-tentent-de-rehabiliter-leur-mere-64-ans-apres-son-execution/

Une chronique de notre ami Gérald Le Corre - UD CGT 76 / association Henri Pézerat

11 octobre 2019, Paris (75000) 

Manifestation nationale de l'Andeva 

en tant que membre de l'Adeva Centre

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Nous avons marché. Plusieurs centaines de personnes, venues de toute la France, en hommage aux victimes de l’amiante passées, présentes et à venir.

La veille, j’apprenais qu’un mésothéliome avait été diagnostiqué à une enseignante, contracté sur son lieu de travail. Une de plus. Déjà six cents décès recensés en quelques années au sein des personnels de l’éducation nationale. Sans que cela n’émeuve les ministres successifs.

Nous avons marché, donc. Avec Serge, Daniel, Jocelyne, Suzanne, les amis de l’Adeva Centre. Avec Marie-Ange, de l’Adeva 76. Quinzième manifestation sur quinze pour cette Dame. Avec Yannick de Sud Rail, Dominique, Claude de Bordeaux. Avec Thierry de Rouen, libertaire comme moi.

Nous avons revu des amis, discuté avec d’autres compagnons. Avec notre ami Francis de Ban Asbestos France.

Merci aux camarades de Lutte Ouvrière d’avoir défilé à nos côtés.

Merci à ce jeune homme, venu en mémoire de son grand-père qu’il n’a pas connu, empoisonné par son travail, chez Esso en Bretagne.

Vérone et Malo, nos épagneuls bretons, étaient là eux aussi. Pour notre Stanley, mort d’un mésothéliome péricardique et pleural, en septembre 2017.

Écoles, hôpitaux, bâtiments agricoles, avicoles, élevages… Tout bâtiment construit avant 1997 contient potentiellement de l’amiante.

Il n’y a pas de seuil minimal d’exposition à cette fibre cancérigène.

Le désamiantage devrait être une priorité nationale.

Dix morts (humains) par jour. Autant que les accidents de la route. Et, malgré cela, pas un.e politique d’ordre national pour relayer ce cri d’alerte.

Si un jour, Mesdames et Messieurs les ministres de la santé, du travail, de l’éducation nationale, de la justice, vous lisez mon livre ou ces lignes, écrits par une citoyenne qui se sent déclassée, sachez qu’en dépit de votre volonté de ne pas voir, les associations, quelles qu’elles soient, continuent à pallier à votre immobilisme et à votre dédain.

Comme le désamiantage, la création d’un fonds de recherche sur le mésothéliome devrait également être une priorité nationale  (c’est le cas au Royaume-Uni depuis 2017). Le protocole de chimiothérapie actuel, validé en 2006 au niveau mondial, n’a aucune efficacité.

Les non-lieux prononcés en faveur des industriels de l’amiante et de leurs complices (médecins, scientifiques, membres du feu Comité permanent amiante – 1982-1995 -) depuis 2017 sont une injure aux victimes et à leurs familles. Dont le nombre ne cesse de croître.

Le terme « citoyen déclassé » est adéquat. Nous conservons nos devoirs, mais nous avons perdu nos droits.

Nous marcherons encore.

Liens ci-dessous :

https://andeva.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=305:11-octobre-2019-a-paris-15eme-manifestation-nationale-de-l-andeva&catid=8:actualite&Itemid=183

https://journal.lutte-ouvriere.org/2019/10/02/amiante-manifestation-nationale-des-victimes_134781.html

http://archives.andeva.fr/?-Associations-locales-

http://www.ban-asbestos-france.com/

https://urgence-amiante-ecoles.fr/

https://www.facebook.com/groups/urgence.amiante.ecoles/

https://www.mesothelioma.uk.com/getting-involved/mesothelioma-uk-research-fund/

09 octobre 2019, Bourges (18000) 

Débat et dédicace après la projection du film "Les Sentinelles" de Pierre Pézerat - organisé par Ki-6-col' et Attac 18

l'Antidote - café associatif

88 rue d'Auron

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

À l’Antidote, café associatif et militant, une quarantaine de personnes étaient réunies pour visionner « Les Sentinelles » de Pierre Pézerat.

Dans la salle, un drapeau du Sea Shepherd : nous sommes bien sur la même longueur d’onde.

Un débat a prolongé la projection gratuite, organisée par Ki-6-Col’ et ATTAC 18. Plus que jamais, force est de constater que les problématiques de l’amiante et des produits phyto-sanitaires sont étroitement liées dans la négation des risques, dans la désinformation malheureusement toujours d’actualité.

Je remercie les personnes présentes, et en particulier les bénévoles de Ki-6-Col’ : Martial, Pascale, à vous toutes et tous, merci. Merci à ATTAC 18 et à sa présidente, Ève-Marie.

Un clin d'oeil à Camille, que je ne connais pas encore.

Martine, André, Daniel, également merci à vous.

J’adresse un salut fraternel à Marie-Annick, ma collègue à distance, et  une pensée pour Georges, son père, décédé en 1976 d’un mésothéliome. C’est hier, en visionnant « Les Sentinelles », qu’enfin un agent causal aura pu être désigné, tant d’années plus tard : l’amiante, responsable et coupable, ainsi que les industriels, médecins et chercheurs qui en ont si longtemps promu l’usage… et l’innocuité et qui, pour certains, persistent et signent dans le mensonge.

Willy, Coquelicot du Cher, d’avance merci pour le précieux document à venir.

Au grand plaisir de revenir vous voir à l’Antidote !

Amitiés fraternelles

Liens ci-dessous :

https://www.ki6col.com/news/mercredi-9-octobre-2019-projection-du-film-les-sentinelles-avec-attac18/

https://www.ki6col.com/cafe-associatif/

https://www.facebook.com/Ki6col/

https://local.attac.org/18/spip.php?article288

https://local.attac.org/18/

https://www.facebook.com/attacfr/

https://www.destinydistribution.com/dvd/#!/LES-SENTINELLES/c/33611891/offset=0&sort=normal

https://seashepherd.org/

https://www.seashepherd.fr/

https://www.ki6col.com/news/vendredi-2-novembre-2018-rassemblements-nous-voulons-des-coquelicots-cher/

 

27 septembre 2019, Mâcon (71000) 

Débat et dédicace après la projection du film "Les Sentinelles" de Pierre Pézerat - organisé par la Ligue des Droits de l'Homme

Médiathèque - Salle des Conférences

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Une centaine de personnes étaient réunies dans la salle des conférences de la Médiathèque de Mâcon pour une projection gratuite du film « Les Sentinelles » de Pierre Pézerat, organisée par la Ligue des Droits de l’Homme.

Le débat qui a suivi a suscité de nombreuses interventions et questions auxquelles Brigitte Lerendu, médecin en santé publique, Marine Pasquier, du Collectif Mâconnais Pesticides et Santé et moi-même, membre de l’association Henri Pézerat, avons eu le plaisir de répondre.

Je remercie tout particulièrement Madame Danièle Frantz, référente GT Films pour la Ligue des Droits de l’Homme et les membres de la section de Mâcon, ainsi que les bénévoles.

Merci à toutes et à tous pour votre accueil, dans un cadre magnifique. Merci à la Médiathèque d’avoir prêté la salle gratuitement pour cet événement. Merci aux personnes qui se sont déplacées pour la projection de ce documentaire d’utilité publique, pour la qualité des questions et du débat.

Madame Aline Archimbaud, ancienne séantrice Europe Écologie Les Verts de 2011 à 2017 en Seine-Saint-Denis, auteure en 2014 d’un rapport du Comité de suivi amiante de la commission des affaires sociales.

Je remercie également les futur.e.s lectrices et lecteurs des ouvrages d’Annie Thébaud-Mony (ventes au bénéfice de l’association Henri Pézerat) et de mon livre (au bénéfice de Ban Asbestos France). Un salut particulier à Marine, Marc, Aline, Christelle et Pablo.

Quel intense bonheur de retrouver Sandrine, ma sœur de cœur depuis trente années. Comme ma grande amie PascalePaul, mon Père, la considérait comme sa propre fille. Je ne saurais te dire, Sister, à quel point ton amitié m’est précieuse et nécessaire. À David, Marie, Samuel et Mowgli, merci pour votre accueil. Une bise pour Jean-Claude et Christiane. Merci pour tout !

Liens ci-dessous :

http://site.ldh-france.org/macon/

http://site.ldh-france.org/macon/2019/08/11/cine-debat-27-septembre-2019-film-sentinelles/

http://cmps71.canalblog.com/

https://www.facebook.com/Collectif-M%C3%A2connais-Pesticides-et-Sant%C3%A9-1140788929278609/

https://eelv.fr/le-rapport-daline-archimbaud-sur-lamiante/

https://www.asso-henri-pezerat.org/

http://www.ban-asbestos-france.com/

https://www.phyto-victimes.fr/

https://urgence-amiante-ecoles.fr/

https://www.liberation.fr/france/2019/03/19/amiante-a-l-ecole-une-bombe-sanitaire-a-retardement_1716225

Les ouvrages disponibles à la vente (au bénéfice de l’association Henri Pézerat et de Ban Asbestos France) au cours de cette soirée :

https://www.destinydistribution.com/dvd/#!/LES-SENTINELLES/c/33611891/offset=0&sort=normal

https://editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_science_asservie-9782707173690.html

https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Travailler_peut_nuire_gravement____votre_sant__-9782707154750.html

https://livre.fnac.com/a11565114/Virginie-Dupeyroux-Amiante-et-mensonge-notre-perpetuite-Journal-de-Paul-et-Virginie

Le livre de Paul François :

https://www.fayard.fr/documents-temoignages/un-paysan-contre-monsanto-9782213704944

D’autres ouvrages indispensables de Fabrice Nicolino :

http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-Le_crime_est_presque_parfait-9791020907424-1-1-0-1.html

http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-Nous_voulons_des_coquelicots-549-1-1-0-1.html

https://www.actes-sud.fr/catalogue/pochebabel/lettre-un-paysan-sur-le-vaste-merdier-quest-devenue-lagriculture-babel

https://www.actes-sud.fr/catalogue/pochebabel/lettre-une-petiote-sur-labominable-histoire-de-la-bouffe-industrielle-babel

 

22 septembre 2019, Saint-André-en-Morvan (58140) 

Salon du livre / dédicace

Salle des Fêtes

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Ma seconde participation au Salon du Livre de Saint-André-en-Morvan, organisé par Noëlle Renault et Philippe Berte-Langereau, dans un cadre idyllique.

Merci les Amis pour cette nouvelle invitation, et pour les moments passés ensemble.

Je remercie mes futur.e.s lectrices et lecteurs, et tout particulièrement Janine et Vincent.

J’ai pu constater, une fois encore, que les habitants du Morvan sont très concernés par les problématiques environnementales. Heureuse d’avoir revu des personnes ayant assisté à la projection du film « Les Sentinelles » de Pierre Pézerat le 24 avril dernier, en présence de mon ami Paul François.

Comme l’année passée, mes pensées se tournent vers Patrick qui n’oublie pas son ami Jean-François, décédé d’un mésothéliome.

Ma rencontre avec Yannick Pierre Petit et Adrien de Radyonne (90.5 FM dans l’Yonne et http://fr-fr.radioline.co/ecouter-radyonne sur internet) fut une belle surprise. Merci pour l’interview dans l’émission Wagon-Livres, qui diffusée samedi 28 septembre à 11 heures, et disponible en podcast.

Liens ci-dessous :

http://yannickpetit.fr/press/?p=7124

https://www.radio.fr/s/radyonne

http://fr-fr.radioline.co/ecouter-radyonne

https://www.facebook.com/Radyonne/

https://www.facebook.com/wagonlivres.yannickpetit

 

17 septembre 2019, Urzy (58130) 

Conférence - débat et séance de dédicaces

Espace associatif - rue de l'usine

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Ce fut très émouvant d’évoquer l’histoire de Paul dans ma commune, d’expliquer la genèse de mon livre et, d’une manière plus générale, d’évoquer l’historique du crime social de l’amiante.

L’occasion était rêvée, aussi, pour aborder les conflits d’intérêts auxquels certaines familles ont dû faire face en plein désarroi, lorsqu’un.e de leurs proches était en train de s’éteindre d’une pathologie due à l’amiante : celle du mensonge récurrent d’un certain corps médical exerçant à la fois en cabinet privé, en établissement public et en tant que médecin du travail. Le tabac était l’excuse toute trouvée pour justifier plaques pleurales, asbestose ou mésothéliome. Il le reste encore trop souvent.

Je ne cesserai de rappeler que seul l’amiante est la mortifère source de ces pathologies.

Je remercie mon ami Serge Moulinneuf, président de l’Adeva Centre, d’avoir animé cette conférence à mes côtés. L’information, la prévention demeurent la priorité.

Un grand merci aux urzycoises et urzycois présent.e.s.

Merci à mes lectrices et lecteurs, et tout particulièrement à Chantal, Daniel et Martine, Christian et Gilles. Une pensée toute spéciale pour le père de Gilles, chaudronnier de métier, décédé en 1992 d'une pathologie liée à l'amiante. Une victime de plus qui a perdu sa vie à la gagner, à laquelle on n'a jamais mentionné la reconnaissance en maladie professionnelle. Ce Monsieur, bien sûr, avait été fumeur...

Mes amis Jean-Claude Denègre et Paul Rio, merci de m’avoir fait le plaisir de votre visite. À Michèle et son époux, également.

Je remercie Madame Judas, maire d’Urzy, d’avoir proposé cette soirée thématique autour de mon ouvrage.

Je la dédie à Monsieur Robert Besse, qui fut conseiller de la commune, décédé en août 1986 d’un mésothéliome, contracté aux ateliers SNCF de Varennes-Vauzelles.

Liens et article ci-dessous :

http://archives.andeva.fr/?-Adeva-centre-

https://reporterre.net/Amiante-et-mensonge-notre-perpetuite-conference-debat-a-Urzy-58130-mardi-17

https://www.lejdc.fr/theme/agenda-sorties/urzy-conference-debat-sur-lamiante-animee-par-virginie-dupeyroux_175981

https://www.lejdc.fr/urzy-58130/actualites/lamiante-un-scandale-sanitaire_13640493/

Article dans Le Journal du Centre sur la conférence-débat à Urzy - 22 septembre 2019

11 juillet 2019, Villevallier (89330) 

Église Protestante Unie de France

"Résister pour le respect de l'environnement"

 Conférence - débat

Villevallier (89), Église Protestante Unie de France - "Résister pour l'Environnement" - 11 juillet 2019
Villevallier (89), Église Protestante Unie de France - "Résister pour l'Environnement" - 11 juillet 2019Villevallier (89), Église Protestante Unie de France - "Résister pour l'Environnement" - 11 juillet 2019
Villevallier (89), Église Protestante Unie de France - "Résister pour l'Environnement" - 11 juillet 2019Villevallier (89), Église Protestante Unie de France - "Résister pour l'Environnement" - 11 juillet 2019

Villevallier (89), Église Protestante Unie de France - "Résister pour l'Environnement" - 11 juillet 2019

« La Terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la Terre » - Chef Sitting Bull (1831 – 1890)

Joëlle, laïque qui accompagne mon ami Pasteur Guy-Bertrand pour une semaine avec une vingtaine de jeunes, a écrit ces mots au tableau. Sitting Bull, de son nom Lakota Thatháŋka Íyotakeest mort assassiné, quatorze jours avant le massacre de Wounded Knee par l’armée américaine, qui décima trois cents Sioux Lakota, le 30 décembre 1890. Cela, je l’ai appris dans « Enterre mon cœur à Wounded Knee » de Dee Brown, l’un des livres préférés de Paul, mon Père.

Les génocides d’hier et d’aujourd’hui se ressemblent. Ceux dont j’ai parlé à une vingtaine de jeunes de 11 à 16 ans, sont des génocides différés. Des crimes parfaits. Les maladies liées à une exposition à l’amiante peuvent survenir rapidement comme quarante, cinquante, parfois soixante-dix ans plus tard.

L’amiante, les jeunes en connaissaient le nom. Sans en connaître les usages qui en furent faits des décennies durant, et les irréparables dommages causés par cet isolant miracle qui fut considéré en France, jusqu’en 1997, comme une panacée, alors qui son extrême toxicité était connue de tous depuis 1906 : depuis le rapport de l’inspecteur du travail Denis Auribault.

Apprendre aux jeunes générations l’orchestration de la désinformation, leur parler d’Annie Thébaud-Mony et d’Henri Pézerat, de l’association qui porte aujourd’hui son nom, et qui réunit des collectifs citoyens et des victimes de l’amiante, du nucléaire, des pesticides. Les toitures en fibrociment dans les jardins, dans les exploitations agricoles… Les pesticides, incluant le glyphosate, qui n’est toujours pas interdit sous le prétexte fallacieux que sa toxicité n’est pas prouvée. Les mêmes vieilles recettes. Bientôt on en prônera l’usage contrôlé. Parler du combat de mon ami Paul François contre Monsanto, gagné le 11 avril dernier, de Dewayne Johnson, jardinier américain atteint d’un cancer lié à l’utilisation du Roundup, de Fabian Tomasi, victime argentine emblématique, aujourd’hui décédée.

Leur dire, aussi, que le repentir n’est pas le fort des empoisonneurs. À défaut d’un procès pénal dont les pouvoirs publics ne veulent objectivement pas, les victimes et leurs familles attendent encore le mea culpa d’Eternit, de Saint-Gobain, de DowDuPontTurner & Newall, du CMMP et des autres.

Mentionner celles et ceux qui résistent : Annie, les lanceurs d’alerte, Fabrice Nicolino avec « Nous voulons des coquelicots », Pierre Pézerat, réalisateur du film « Les sentinelles » ; le nécessaire et vital collectif Urgence Amiante Écoles.

Informer, au nom de la vérité, au nom de la vie, nos vies qui, aux yeux de ces industriels sans scrupules, ne valent rien. Nos vies qui sont plus précieuses que tout.

Je vous remercie toutes et tous pour votre attention et pour la qualité de vos interventions.

Je remercie les Pasteurs Guy-Bertrand, Amos et Michel, ainsi que les laïcs qui étaient présents.

Merci pour cet échange. Merci pour le repas partagé. Merci pour ces moments fraternels qui m’ont régénérée.

N’oubliez pas, les enfants : Résistez, toujours !

 

Je tiens ici à rendre hommage à Jonathan Paul Clegg, dit Johnny Clegg (7 juin 1953 - 16 juillet 2019), chanteur, compositeur, danseur, militant anti-apartheid, soutien de Nelson Mandela, qui ne manquait jamais de rappeler le souvenir de Steve Biko

 

Que cette chanson, "Giyani", nous inspire toutes et tous à poursuivre la lutte :  https://www.youtube.com/watch?v=eku12ByB3F4&fbclid=IwAR0bMXSviGUtun1Vp-xS6paBbFAOo7CW-qm-n22r0zRHYqanNnttbUUDrDw

Les paroles du refrain disent (en langue zouloue / anglais / français) :

've got to: (je dois)
Shintsha---------------(change / changer)
Qinga------------------(strengthen myself / me renforcer)
Qingel'isibindi--------(take courage / prendre courage)
And don't give up (et ne pas laisser tomber)

 

Liens ci-dessous :

https://www.eglise-protestante-unie.fr/

https://www.facebook.com/EpudF/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sitting_Bull

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Wounded_Knee

https://livre.fnac.com/a2614908/Nathalie-Cunnington-Enterre-mon-coeur-a-Wounded-Knee

http://www.ban-asbestos-france.com/

http://www.ban-asbestos-france.com/aulnay.htm

http://www.ban-asbestos-france.com/aulnay_videos.htm

https://www.asso-henri-pezerat.org/

https://www.fayard.fr/documents-temoignages/un-paysan-contre-monsanto-9782213704944

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

https://urgence-amiante-ecoles.fr/

https://www.facebook.com/groups/urgence.amiante.ecoles/

29 juin 2019, Imphy (58160) 

Fête des Travailleurs  - UD CGT 58

 Dédicace - Espace Ambroise Croizat

 

Imphy (58), Fête des Travailleurs, le 29 juin 2019
Imphy (58), Fête des Travailleurs, le 29 juin 2019Imphy (58), Fête des Travailleurs, le 29 juin 2019
Imphy (58), Fête des Travailleurs, le 29 juin 2019Imphy (58), Fête des Travailleurs, le 29 juin 2019

Imphy (58), Fête des Travailleurs, le 29 juin 2019

Une journée festive, remplie d'humanité et de débats de qualité, que j'ai eu la chance de passer en compagnie de mes amis Guy et Jean-Claude.

Malgré une chaleur accablante, les camarades étaient au rendez-vous.

Je remercie Loïc Berthon, secrétaire de l'UD CGT 58, ainsi que Cédric, qui m'a aidée à monter un joli stand.

Un grand merci à mes lecteurs, et tout particulièrement à Paul, François, Mohamed, André et Bernadette, à Patrick - quel plaisir de discuter avec toi. Je pense également à Jacqueline et à son cousin Gérard, qui était couvreur, décédé de mésothéliome en 2005.

Merci également aux personnes qui ont fait l'acquisition du DVD du film "Les Sentinelles" de Pierre Pézerat. Une oeuvre essentielle, sur les scandales sanitaires et environnementaux de l'amiante et des pesticides, vendue au bénéfice de l'association Henri Pézerat ; mon livre était vendu au bénéfice de Ban Asbestos France.

Angélique Giliberti, tu es une fille formidable ! 

Très heureuse d'avoir fait la connaissance de Gina, de la CGT Éduc'Action, ma collègue professeure d'anglais.

Soutien, plus que jamais aux amis cheminots, qui sont en lutte pour que les ateliers SNCF de Varennes-Vauzelles soient reconnus site amiante.

J'ai déjà mentionné cette horreur, en plein centre-ville de Nevers, dans de précédents posts. Mais il y a du nouveau (voir article du Journal du Centre / lien ci-dessous) et je compte sur notre ami François Diot, élu communiste à la municipalité de Nevers, pour appuyer le désamiantage du bâtiment de l'ancienne Chambre de l'Agriculture, récemment racheté, dans les conditions adéquates, c'est à dire sous confinement total. L'immeuble, laissé à l'abandon depuis une dizaine d'années, ses centaines de fenêtres ouvertes aux quatre vents, sera déjà sans nul doute à l'origine de nombreuses pathologies liées à l'amiante dont il est saturé, qui aura contaminé une partie du centre-ville et le quartier des Bords de Loire. Ce n'est pas Michel, qui a travaillé dans les locaux 28 ans, qui me contredirait.

Toutes et tous, je vous remercie pour cette belle journée.

Au plaisir de nous revoir !

Amitiés rouges et noires,

Virginie

Liens ci-dessous :

http://cgt58.fr/

https://www.destinydistribution.com/dvd/#!/LES-SENTINELLES/c/33611891/offset=0&sort=normal

https://www.asso-henri-pezerat.org/

https://www.lejdc.fr/nevers-58000/actualites/l-ex-maison-de-l-agriculture-de-nevers-vendue-pour-220-000-aux-encheres-un-projet-de-renovation-de-7-a-8-millions_13592600/

13, 14 et 15 juin 2019, Brest (29200)

 

Les Rencontres de l'Association Henri Pézerat

2009 - 2019

au Centre de Keraudren

 

Le programme des Rencontres de l'Association Henri Pézerat - Brest, les 13, 14 et 15 juin 2019

Les Rencontres de l'Association Henri Pézerat - Brest (29), 13, 14 et 15 juin 2019Les Rencontres de l'Association Henri Pézerat - Brest (29), 13, 14 et 15 juin 2019
Les Rencontres de l'Association Henri Pézerat - Brest (29), 13, 14 et 15 juin 2019
Les Rencontres de l'Association Henri Pézerat - Brest (29), 13, 14 et 15 juin 2019Les Rencontres de l'Association Henri Pézerat - Brest (29), 13, 14 et 15 juin 2019

Les Rencontres de l'Association Henri Pézerat - Brest (29), 13, 14 et 15 juin 2019

"La grande qualité du capitalisme est sa capacité d'adaptation à toutes les situations, doublée d'un cynisme qui ne craint pas de s'afficher au grand jour lorsqu'il s'agit de recréer de nouvelles formes de profit." in "Travailler peut nuire gravement à votre santé" - d'Annie Thébaud-Mony

L'Association Henri Pézerat se compose de collectifs militants (chercheur.e.s, sociologues, syndicalistes, avocat.e.s, médecins, citoyen.ne.s indigné.e.s, inspecteurs, inspectrices du travail...), qui luttent contre les atteintes à la dignité, les violences physiques et morales, dénoncent les cancers d'origine professionnelle comme environnementale, la mise en danger de la vie d'autrui. Très riches furent ces journées d'échanges. Toujours trop courtes. J'approfondis l'ampleur des combats à mener envers des industriels pollueurs contre lesquels un véritable état de droit devrait protéger ses concitoyens, dont il ne devrait pas permettre les monstrueuses pratiques.

Henri Pézerat nous a quittés le 16 février 2009. Grâce à Annie Thébaud-Mony, ses engagements, ses si vastes connaissances, son humanisme ont essaimé, fructifié.

J'ai rencontré Annie Thébaud-Mony, Nicole et Gérard Voide, les lanceurs d'alerte du scandale du CMMP d'Aulnay-sous-Bois, le 13 mai 2016, lors d'une réunion publique à Aulnay. Huit mois après le décès de Paul, mon Père, contaminé dans son enfance, victime de mésothéliome, le "cancer de l'amiante", riverain de l'usine poison il y a si longtemps. Leur rencontre décisive m'a sauvée de la descente aux enfers que je vivais. À l'instar de l'amiante, le chagrin, l'injustice, le déni de justice, le mensonge, le mépris peuvent tuer.

À Brest, j'ai rencontré Henri, Soizic et Nadine, de l'ADDEVA 81. Les deux jeunes femmes ont perdu leurs pères aimés de mésothéliome et de cancer professionnel dû à une poly-exposition. Tous les deux se prénommaient Pierre

Très heureuse d'avoir revu Pierre Pézerat, réalisateur du film "Les Sentinelles".

Et puis, l'un de mes rêves s'est réalisé. Fabrice Nicolino était présent.

J'ai assisté à sa conférence sur le vital bannissement de tous les pesticides de synthèse (Nous voulons des coquelicots / Eau et Rivières de Bretagne). Je suis amoureuse de ses mots depuis longtemps. Je lis avec délectation ses articles dans Charlie Hebdo et sur son blog, Planète Sans Visa

Il y a un an, Fabrice m'avait fait la surprise et le plaisir immense d'écrire un article sur Amiante et mensonge : notre perpétuité. "Un mec qu'on aurait aimé connaître", écrivait-il à propos de Paul. Ses mots me furent d'un profond réconfort.

Annie, Fabrice, toutes nos compagnes, tous nos compagnons membres de l'association Henri Pézerat sont des contre-pouvoirs indispensables face à une société malade, acquise au profit, où règnent l'arrogance, la suffisance, le cynisme d'industriels pour lesquels les travailleurs, nous tous, ne sommes que quantité négligeable, la nouvelle chair à canon d'une guerre silencieuse, pernicieuse, qui nous tue à petit feu à coups d'amiante, de rayonnements ionisants, de pesticides, de métaux lourds... Ou, plus brutalement, d'accidents du travail : une moyenne de deux morts par jour en France, "ce minscule territoire que le hasard nous fait habiter", dixit Fabrice.

Jamais, jusqu'ici, je n'avais ressenti le besoin ni l'envie de m'intégrer à un quelconque groupe. Avec mes ami.e.s d'Henri Pézerat, la fusion s'est faite toute seule. Je suis un petit maillon de la chaîne. Je ne pourrais rêver plus beau rôle.

Un grand merci au Collectif des Irradiés de l'Ile Longue, qui a organisé ces trois jours exceptionnels. Francis, André, Pierre-Jean, à chacun, à chacune d'entre vous, MERCI !

Anneyou're the best!

Liens ci-dessous :

https://www.asso-henri-pezerat.org/

https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Travailler_peut_nuire_gravement____votre_sant__-9782707154750.html

http://www.ban-asbestos-france.com/aulnay.htm

https://www.destinydistribution.com/distribution/les-sentinelles/

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

https://www.eau-et-rivieres.org/home

http://fabrice-nicolino.com/

http://amiante-et-mensonge-notre-perpetuite.com/presse-internet-articles-virginie-dupeyroux

https://www.asso-henri-pezerat.org/brest/

https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/irradies-de-l-ile-longue-des-travailleurs-invisibles-et-sacrifies-13-06-2019-12310654.php

https://www.stopminesalau.com/

8, 9 et 10 juin 2019, Presles (95590)

Intervention autour du thème de la santé au travail

pesticides / amiante

séance de dédicace

le 9 juin - chapiteau Friedrich Engels

Fête de Lutte Ouvrière, Presles (95), le 9 juin 2019Fête de Lutte Ouvrière, Presles (95), le 9 juin 2019Fête de Lutte Ouvrière, Presles (95), le 9 juin 2019
Fête de Lutte Ouvrière, Presles (95), le 9 juin 2019Fête de Lutte Ouvrière, Presles (95), le 9 juin 2019

Fête de Lutte Ouvrière, Presles (95), le 9 juin 2019

"Le petit avant-goût d'un grand idéal". Voilà qui est bien résumé.

À la Fête de Lutte Ouvrière, on voudrait pouvoir rester indéfiniment.

On voudrait vivre dans un monde qui lui ressemble.

Merci à Michel Breton et aux camarades de Lutte Ouvrière pour leur accueil fraternel, pour leur bienveillance. Je remercie le public qui a participé à la conférence-débat, mes lectrices et lecteurs.

Ravie d'avoir fait la connaissance d'Yves, aulnaysien depuis cinquante ans, et de Serge Franceschina, de l'UD CGT 93, également membre de l'Addeva 93.

Je tiens à remercier mes amis Roger Nymo et Mark Gadi pour leur infaillible soutien.

J'ai appris ce dimanche les noms de trois nouvelles victimes du CMMP d'Aulnay-sous-BoisSerge et son Père, ainsi qu'une Dame, la tante d'amis d'une personne qui a assisté au débat. Tous riverains, comme ma famille, comme tant d'Autres, décédés de mésothéliome dans l'indifférence que de trop nombreuses personnes ont subie, sans bien sûr le moindre mea culpa de l'industriel pollueur, et sans l'information que les services de l'état étaient censés leur prodiguer quant à leur exposition et leur contamination potentielle, qui s'est révélée mortelle. Éternel problème : question de conscience...

Lien et document ci-dessous :

https://fete.lutte-ouvriere.org/

Le programme de la fête de Lutte Ouvrière 2019

25 mai 2019, Fontaines (71150)

Gymnase La Claire Fontaine

Salon "Santé, Travail et Pesticides"

Assemblée générale de l'association Phyto-Victimes

en tant que membre de l'association

Présentation de l'Association Henri Pézerat /dédicace

 

25 mai 2019, Fontaines (71) - assemblée générale de Phyto-Victimes25 mai 2019, Fontaines (71) - assemblée générale de Phyto-Victimes
25 mai 2019, Fontaines (71) - assemblée générale de Phyto-Victimes
25 mai 2019, Fontaines (71) - assemblée générale de Phyto-Victimes25 mai 2019, Fontaines (71) - assemblée générale de Phyto-Victimes

25 mai 2019, Fontaines (71) - assemblée générale de Phyto-Victimes

Une journée au plus haut point instructive, et des débats passionnants !

Voir le programme  ci-dessous :

https://www.phyto-victimes.fr/2019/05/programme-salon-sante-travail-pesticides-a-fontaines/

AMIANTE ET PHYTO : MÊME COMBAT !

J'ai eu la chance et l'honneur de représenter l'association Henri Pézerat sur un stand qui lui était dédié, d'informer et de dédicacer mon livre.

Ce fut un réel plaisir de retrouver celles qui font vivre Phyto-Victimes : Claire, Emma, Ophélie et Madeleine, de rencontrer tous et toutes les bénévoles, de faire la connaissance de Julien Guillard, nommé ce samedi administrateur, et de revoir mon ami Paul François. De faire la connaissance, aussi, d'agriculteurs dont je connais le parcours au travers du film "Les Sentinelles", dont Monsieur Gilbert Vendé et son épouse.

Je remercie mes lectrices et lecteurs, toutes les belles personnes que j'ai rencontrées et avec lesquelles j'ai pu dialoguer.

Mes remerciements, également, à Pascal et Isabelle Fourneau, qui ont organisé le salon.

Des débats, en lien avec la problématique de l'amiante, je retiens ce qui suit et me range aux avis des participants : la création du futur Fonds d'Indemnisation des Victimes des Pesticides ne devra pas dédouaner les industriels pollueurs, comme c'est la cas pour le Fonds d'Indemnisation des Victimes de l'Amiante (FIVA) : il n'y a eu, à ce jour, aucun procès pénal. C'est un total déni de justice. Le FIVA est alimenté par la collectivité, et non par les industriels qui ont commis des dégâts irréparables.

L'histoire, heureusement, commence d'une autre manière pour les victimes des produits phyto-sanitaires : les victoires de Dewayne Johson aux États-Unis (août 2018) et de Paul François en France (11 avril 2019) ont ouvert la brèche pour toutes celles et tous ceux qui sont aujourd'hui touchés dans leur chair.

Merci à Paul, à Phyto-Victimes. Et mille fois bravo !

Liens  ci-dessous :

https://www.phyto-victimes.fr/

https://www.asso-henri-pezerat.org/

https://www.destinydistribution.com/distribution/les-sentinelles/

Sur le stand de l'association Henri Pézerat, étaient disponibles :

- les ouvrages d'Annie Thébaud-Mony

- les livres "AZF / Total responsable et coupable" - coordination Rémy Jean et Philippe Saunier et "Nous voulons des coquelicots" de Fabrice Nicolino et François Veillerette

- de la documentation concernant l'historique et les actions de l'association, dont voici quelques exemples :

Liens et documents  ci-dessous :

http://iris.ehess.fr/index.php?115

https://www.syllepse.net/azf-total-responsable-et-coupable-_r_46_i_747.html

http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-Nous_voulons_des_coquelicots-549-1-1-0-1.html

Henri Pézerat participe à un débat à Condé-sur-Noireau en 1976

Texte d'Henri Pézerat "Qu'attendent les amiantés ?" – 2003

"L'amiante ou la toxicité de l'économie réelle" par Laurent Vogel – 2010

Les cancers et leurs causes professionnelles - www.hazards.org/cancer/work

Explosion meurtrière de Saipol à Dieppe – 2018

Conférence débat de Fabrice Nicolino le 19 mars 2019 - Interdiction de tous les pesticides de synthèse

Communiqué de l'association Henri Pézerat / Plomb & Notre Dame, avril 2019

Interview d'Annie Thébaud-Mony : "Amiante : une contamination sans frontière, sans fin, en toute impunité" - avril 2019

Communiqué de l'association suite à la victoire de Paul François contre Monsanto - 11 avril 2019

22 mai 2019, Fourchambault (58600) 

Réunion publique

animée par Fabien Roussel,

nouveau Secrétaire National du PCF,

en présence d'Isabelle Liron, candidate, conseillère à l'emploi dans la Nièvre, de François Diot, conseiller municipal de Nevers

22 mai 2019, Fourchambault (58) - Réunion publique - avec Fabien Roussel22 mai 2019, Fourchambault (58) - Réunion publique - avec Fabien Roussel

22 mai 2019, Fourchambault (58) - Réunion publique - avec Fabien Roussel

Retrouver mes amis Guy et GérardFrançois Diot, et faire la rencontre de Fabien Roussel.

Deux cents personnes étaient présentes salle Marcel Paul. J'ai fait la connaissance de cinq familles de victimes de l'amiante. Le mésothéliome, un cancer rare ?!

Un cancer sur lequel on ne donne pas les moyens à la recherche de se pencher, c'est certain !

Merci de m'avoir donné l'occasion de m'exprimer sur les deux iniques lois qui empêchent jusqu'ici tout procès pénal des responsables de ce crime social : l'une de 1994 sur la personne morale, qui mène presque inévitablement à une prescription des faits ; la seconde datant de juillet 2010, loi dite "Fauchon" sur les délits non intentionnels.

Les institutions se sont dotées d'armes fatales pour faire passer les victimes de l'amiante dans la case oubli, et pour couvrir les industriels et membres encore en vie du Comité Permanent Amiante (1982-1995), lobby qui a organisé la désinformation pour le profit de quelques uns, au détriment de la santé et de la vie de tous.

J'ai eu la joie de rencontrer Laure. Je pense bien fort à elle, à Jean-Pierre, son papa, décédé d'un mésothéliome en 2012. À Christophe et à Alain, son père, qui a subi le même sort en 2007.

Le bonheur, également, de retrouver Jean-Claude Denègre, qui avec des camarades cheminots de l'Union Départementale CGT 58, se bat pour que les ateliers SNCF de Varennes-Vauzelles soient reconnus site amiante. Et l'émotion d'évoquer Robert Besse, son Ami et collègue, décédé lui aussi de mésothéliome, le 11 août 1986.

Très heureuse d'avoir revu Madame Génia Oboeuf. Vous qualifier d'exemple, Génia, serait bien réducteur.

Génia me fait penser à Gabrielle, que je n'ai pas eu l'honneur de connaître. Militante communiste, féministe et résistante, l'amiante lui a pris son fils Pierre, à l'âge de 49 ans.

Pierre Léonard fut la première victime connue et reconnue de l'usine poison CMMP d'Aulnay-sous-Bois. 

Pour mémoire, nous devons la connaissance de ce scandale sanitaire et environnemental qui, à ce jour compte 242 victimes recensées par les associations, et NON par les services de l'État, à Nicole Voide, soeur de Pierre, et à son époux Gérard.

Pierre Léonard

 

François Diot cita Jean Ferrat durant la réunion. Ferrat avec qui j'ai grandi, Ferrat que mon Père, Paul, adorait. Ferrat à qui j'ai emprunté nombre de titres de chapitres dans Amiante et mensonge : notre perpétuité. J'avais en tête la Lettre d'Ethel Rosenberg à ses Enfants. C'est elle qui a accompagné Paul à sa dernière demeure. Cri d'injustice, de déchirement, mais cri d'Espoir, aussi. Comme cette si belle soirée.

Amitiés rouges et noires, une pensée pour mon amie Soizic et pour un autre Pierre, son papa.

Virginie

Liens et documents  ci-dessous :

https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9nia_Oboeuf

https://www.youtube.com/watch?v=ziKxWTkg48I

https://www.youtube.com/watch?v=-383m5x4L_M

http://www.leparisien.fr/archives/gerard-et-nicole-incroyables-lanceurs-d-alerte-26-11-2014-4322537.php

Reportage de France 2 sur l'alerte lancée par Nicole et Gérard Voide - 26 novembre 2014 : http://www.ban-asbestos-france.com/vid%C3%A9o/cmmp18_france2_26_11_2014.mp4

"Le monde entier saura le pourquoi du mensonge" : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ethel_et_Julius_Rosenberg

Pour écouter la chanson : https://www.youtube.com/watch?v=vXXU1JAFIdU

Les paroles de "Si nous mourons" (Lettre d'Ethel Rosenberg à ses Enfants) - Jean Ferrat : https://genius.com/Jean-ferrat-si-nous-mourons-lyrics

Les Nouvelles de la Nièvre N°1950, du 10 au 24 mai 2019

18 mai 2019, Bourges (18000) 

Marche mondiale contre Bayer et Monsanto

AMIANTE ET PHYTO : MÊME COMBAT !

18 mai 2019, Bourges (18) - Marche mondiale contre Bayer et Monsanto18 mai 2019, Bourges (18) - Marche mondiale contre Bayer et Monsanto18 mai 2019, Bourges (18) - Marche mondiale contre Bayer et Monsanto

18 mai 2019, Bourges (18) - Marche mondiale contre Bayer et Monsanto

Une centaine de personnes ont marché dans les rues de Bourges à l'appel de "Nous voulons des coquelicots", dans le cadre de la marche mondiale contre Bayer et Monsanto.

Fabrice Nicolino en parlera mieux que moi : "en défense de Paul François, paysan de Charente, des peuples d’Argentine, du Paraguay, du Brésil noyés sous le glyphosate Monsanto, des trois millions de Vietnamiens souffrant encore des conséquences de l’agent Orange de Monsanto, dans les rues nous crierons: nous n’oublions pas, nous n’oublierons jamais!" 

Oui, nous l'avons crié.

Nous n'oublierons jamais les victimes passées, présentes et à venir, des criminelles industries de l'amiante, du nucléaire et des pesticides.

UNITÉ !

Liens ci-dessous :

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/2019/05/05/marche-contre-monsanto-mode-demploi/

https://www.facebook.com/events/294685071453440/

24 avril 2019, Dun-les-Places (58230)

Association Coopérative des Savoirs du Nivernais Morvan / Carrefour de Dun-les-Places

"Les lanceurs d'alerte" :

Projection gratuite du film "Les Sentinelles"

de Pierre Pézerat 

suivie d'un débat dans le cadre

du Festival des Droits Humains

en compagnie de Paul François,

président de 

/ dédicace

Communiqué de presse de la Coopérative des Savoirs

Communiqué de presse de la Coopérative des Savoirs

24 avril 2019, Dun-les-Places (58) : conférence-débat et séance de dédicaces après la projection du documentaire "Les Sentinelles", en compagnie de Paul François24 avril 2019, Dun-les-Places (58) : conférence-débat et séance de dédicaces après la projection du documentaire "Les Sentinelles", en compagnie de Paul François24 avril 2019, Dun-les-Places (58) : conférence-débat et séance de dédicaces après la projection du documentaire "Les Sentinelles", en compagnie de Paul François
24 avril 2019, Dun-les-Places (58) : conférence-débat et séance de dédicaces après la projection du documentaire "Les Sentinelles", en compagnie de Paul François24 avril 2019, Dun-les-Places (58) : conférence-débat et séance de dédicaces après la projection du documentaire "Les Sentinelles", en compagnie de Paul François

24 avril 2019, Dun-les-Places (58) : conférence-débat et séance de dédicaces après la projection du documentaire "Les Sentinelles", en compagnie de Paul François

En février dernier, Pierre Pézerat, réalisateur du film "Les Sentinelles", sorti en DVD le 16 février dernier (voir lien) nous demandait, à Paul François et moi, de le suppléer pour le débat prévu suite à la projection programmée à Dun-les-Places, Nièvre.

J'ai rencontré Paul François pour la première fois en novembre 2016, à l'assemblée générale de l'association Henri Pézerat. Paul, mon père, suivait son combat contre le géant de l'agro-chimie Monsanto. Il éprouvait de l'admiration pour lui, pour son engagement. Moi de même.

Le 6 février dernier, Sébastien mon compagnon et moi assistions, aux côtés de membres de Phyto-Victimes et de Nous Voulons des Coquelicots, à son troisième procès contre Monsanto, racheté par Bayer, à la Cour d'Appel de Lyon. 

Paul et Annie Thébaud-Mony avaient, avant l'audience, donné une conférence de presse.

Le 11 avril dernier, le verdict est tombé : le pot de terre contre le pot "non pas de fer, mais de plomb", comme le dit Maître Lafforgue, a gagné : Paul François a fait plier le géant des produits phyto-sanitaires. Il a remporté son troisième procès contre Monsanto. Une journée historique ! Immense joie pour tous les amis de l'Association Henri Pézerat, pour nos compagnons de Phyto-Victimes.

Ce 24 avril, j'ai eu le bonheur de co-animer le débat auprès de Paul. De ressentir sa bienveillance. De pouvoir exprimer notre amitié et notre admiration commune pour Annie Thébaud-Mony

La salle était comble : près de 70 personnes ont assisté à la projection

J'ai dévoré le livre de Paul. Lui a lu le mien. "Que de similitudes", m'a-t-il dit. Nous sommes bien d'accord. Son parcours médical, depuis son intoxication au Lasso en avril 2004, est édifiant. Les agissements d'un certain corps médical l'ont été, aussi. 

Sur notre route, il y a André Picot, Annie, nos amis lanceurs d'alerte Nicole et Gérard Voide. Et tant d'autres personnes de valeur.

Un grand merci à la Coopérative des Savoirs et au Carrefour de Dun-les-Places pour leur accueil. À Claudie, Charlotte, Sylvie, Claude, à chacune et chacun d'entre vous.

Paul, merci pour cette soirée, qui restera gravée dans ma mémoire.

Merci à Pierre Pézerat de nous avoir confié à tous les deux ce débat.

Merci à Henri Pézerat (1928-2009), sans qui rien de tout cela n'aurait été possible.

AMIANTE ET PHYTO : MÊME COMBAT !

Liens ci-dessous :

Evénement du 24 avril organisé par la Coopérative des Savoirs : https://www.facebook.com/events/643516299402577/

Pour commander le DVD "Les Sentinelles" de Pierre Pézerat : https://www.destinydistribution.com/distribution/les-sentinelles/

Le site de Phyto-Victimes : https://www.phyto-victimes.fr/

"Un paysan contre Monsanto", le livre de Paul François : https://www.fayard.fr/documents-temoignages/un-paysan-contre-monsanto-9782213704944

Paul François contre Monsanto : communiqué de l'association Henri Pézerat : https://www.asso-henri-pezerat.org/paul-francois-contre-monsanto-notre-communique/

24 mars 2019, Nevers (58000)

Distribution de tracts du livre au meeting

La France Insoumise

en présence de Manon Aubry, Emmanuel Maurel (Eurodéputé)

et Alexis Corbière (député)

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Au cours d'une opération de distribution de tracts pour mon livre, une belle rencontre, celle de Pascal Troadec, qui me mène à un entretien avec Alexis Corbièredéputé de Seine-Saint-Denis, à qui j'ai pu remettre un exemplaire de mon ouvrage.

Lien ci-dessous :

https://lafranceinsoumise.fr/2019/02/06/audition-dannie-thebaud-mony-sociologue-de-la-sante-au-travail-sur-linterdiction-du-glyphosate/

22 mars 2019, La Guerche-sur-l'Aubois (18150)

Assemblée générale de l'Adeva Centre

en tant que membre du Bureau

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

L'Assemblée Générale de l'Adeva Centre s'est déroulée en présence de nombreux adhérents, de Maître Macouillard du cabinet d'avocats TTLA, des membres du bureau de l'association et de son Président, Serge Moulinneuf.

Elle a débuté par une minute à la mémoire des victimes de l'amiante disparues au cours de l'année écoulée.

Maître Macouillard a fait le point sur les dossiers FIVA, le pénal, le préjudice d'anxiété, les dossiers FIE (faute inexcusable de l'employeur) et les problèmes environnementaux.

L'Adeva Centre compte à ce jour 595 adhérents et regroupe les départements 45, 58, 36, 03, 18, 28, 41, 37.

Une assemblée générale étant réservée aux membres de l'association, je ne puis ici entrer dans le détails de son déroulement.

Étaient également présents : 

- les représentants CGT des Territoriaux de la ville de Tours

- les représentants CGT du CHSCT de Michelin Saint-Doulchard

- les représentants de l'AFPA 86, fonderies du Poitou de Chatellerault

Les bénévoles de l'association continuent leur travail d'accompagnement des victimes et de leurs familles en réparation.

Le volet prévention sur l'amiante dans les écoles a également été présenté, en précisant le rôle fondamental de l'association Urgence Amiante Écoles, du travail de recensement des établissements scolaires touchés qu'elle a initié.

Nous allons collaborer avec nos amis de l'AFPA 86 sur ce dossier.

À titre personnel, je remercie Marie-France et ai une pensée pour son époux Michel, victime de l'amiante ; Jean-Jacques, représentant CGT des Territoriaux de Tours ainsi que mon amie Suzanne, veuve de l'amiante, et Serge Moulinneuf, Président de l'association. 

Merci au journal Libération qui, dans son édition du 20 mars, a consacré un excellent dossier sur l'amiante dans les écoles titré "Une bombe sanitaire à retardement".

Libération annonce des chiffres alarmants. Contiennent de l'amiante :

- 80% des lycées professionnels

- 77% des lycées généraux et technologiques

- 73% des collèges

- 38% des écoles

L'inaction des pouvoirs publics est intolérable. 

Il est utile de rappeler qu'il n'existe pas de seuil minimum d'exposition : toute exposition, aussi minime soit-elle, peut conduire à développer des pathologies gravissimes des années, des décennies plus tard.

Liens ci-dessous :

http://andeva.fr/?-Adeva-centre-

https://www.ttla-avocats.com/

https://urgence-amiante-ecoles.fr/

https://www.liberation.fr/france/2019/03/19/amiante-a-l-ecole-une-bombe-sanitaire-a-retardement_1716225

http://andeva.fr/?-AFPA-86-

https://csdcgt37.jimdo.com/liens-utiles/

http://www.ud18.cgt.fr/

2 mars 2019, Nevers (58000) 

1er Salon du Livre et des Métiers d'Art - Palais Ducal

invitée par Monsieur Déchauffour et la 

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Version officielle... et sincère

Je remercie infiniment Christine et Jean-Luc Déchauffour de la 

 

pour leur accueil chaleureux et leur soutien, mes lectrices et lecteurs, et tout particulièrement mon ami Gérard de l'UD CGT de la Nièvre, Eric, Claude et Philippe, Eliane, la Bibliothèque pour Tous...

Il m'a été très agréable de faire la rencontre d'Olivier Liron, mon voisin auteur.

Une pensée toute particulière pour Jean-François, décédé d'un mésothéliome en 1991. Il avait quarante-deux ans. Très probablement contaminé dans un lycée neversois... que j'ai fréquenté trois ans, comme des milliers d'élèves...

Une lectrice m'a comparée à Erin Brockovich !

Je ne suis qu'un témoin parmi tant d'autres de ce vaste gâchis, qui tue encore en moyenne dix personnes par jour, et si peu médiatisé. Je ne suis pas lanceuse d'alerte. Nicole et Gérard VoideBan Asbestos France ont fait tout le travail bien avant que je ne rejoigne la lutte. Je ne suis pas scientifique non plus ; j'apprends, notamment dans les livres d'Annie Thébaud-Mony, de François Iselin, dans les précieux écrits légués par Henri Pézerat, l'ampleur de la désinformation, du mensonge organisé, initiés par des industriels, des scientifiques, des médecins pour le profit, au détriment de nos vies. Paul et moi aimions beaucoup ce film, "Erin Brockovitch seule contre tous". À mon petit niveau, enfin, je ne suis pas seule : Ban Asbestos Francel'association Henri Pézerat, sont devenus ma famille. Un ami cher à l'Adeva Centre, également.

J'ai discuté avec une jeune femme médecin du travail, qui dans le Puy-de-Dôme a croisé Josette Roudaire, du CAPER 63. Elle l'a qualifiée de "virulente". Ce mot devrait lui plaire. Elle est pour moi juste, brillante, humaine, et pertinente, toujours voir ci-dessous son intervention à l'ETUI le 04/12/2018 et le communiqué de presse du CAPER. S'il y avait plus de gens comme Josette Roudaire, ce monde serait égalitaire. Les derniers seraient les premiers. Ce serait le paradis, n'est-ce pas Marie-France, ma plus belle rencontre de la journée. 

Liens et documents ci-dessous :

Page Facebook de la Maison de la Presse, à Nevers : https://www.facebook.com/maisondelapressenevers/

L'historique des luttes de Ban Asbestos France contre le CMMP d'Aulnay-sous-Bois : htt://www.ban-asbestos-france.com/aulnay.htm

"La science asservie" d'Annie Thébaud-Mony - Editions La Découverte, 2014 : https://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-La_science_asservie-9782707173690.html

http://cgt58.fr/

La Bibliothèque Pour Tous, à Nevers : https://www.lejdc.fr/nevers/2018/03/03/la-bibliotheque-pour-tous-etend-ses-horaires_12759050.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Erin_Brockovich

https://fr.wikipedia.org/wiki/Erin_Brockovich,_seule_contre_tous

Le programme du 1er Salon du livre et des métiers d'Art - Nevers, 2 mars 2019

Intervention Josette Roudaire - Institut Syndical Européen (ETUI) – Bruxelles - 4 décembre 2018 - Mémoires de luttes : quelques constats et réflexions

Communiqué Amisol, décembre 2018

Version officieuse, dans laquelle je m'adresse à mon père, tout comme dans le livre

14 mars 2019  - Tu es parti il y a trois ans et demi aujourd'hui. Dans des souffrances que je ne souhaite à personne.

Abandonné du corps médical. Condamné sans le savoir dès ta naissance pour avoir vécu il y a si longtemps près du CMMP (Comptoir de Minéraux et Matières Premières) d'Aulnay-sous-Bois (93) qui a broyé de l'amiante bleu en plein centre-ville durant plusieurs décennies, en toute impunité bien sûr.
Sais-tu que lors de ma dernière intervention à Nevers, j'ai croisé le Docteur Minotier, oui, celui qui nous a insultées Maman et moi la veille de ton départ de ce monde. En père tranquille, au milieu de la bourgeoisie de la ville qui se pavanait au salon. En indispensable, serviable. Cette crapule qui a fait passer de nombreux mésothéliomes (cancers de l'amiante) pour des cancers dus au tabac chez les ouvriers des aciéries d'Imphy, chez les cheminots des ateliers SNCF de Varennes-Vauzelles !
Il ne m'a pas approchée. Pas reconnue, c'est certain. Mais le poster de la couverture du livre l'a fait reculer, un peu comme les vampires reculent dans les films à la vue d'un crucifix.
Histoire de conscience !
Toi et moi continuons à témoigner grâce à nos écrits, et c'est le plus important.

I Love You, Daddy.

23 février 2019, Librairie Hisler-Even, Metz (57000)

Dédicace et conférence

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Au coeur de Metz, la librairie Hisler Even.

Un cadeau, dès mon arrivée : faire la connaissance de Carlo et de Christine son épouse, amis de mon Père dont il me parlait bien souvent. Des souvenirs évoqués qui font du bien à ma mémoire. Celle d'avant l'été 2014. Avant le voyage au bout de l'enfer. Quand la vie était simplement belle, avec Paul.

Monsieur Marcel Nicolaus et sa fille Laëtitia de l'ADEVAT-AMP basée à Saint-Avold : merci pour votre accueil, pour la lutte incessante que vous menez au sein de votre association en faveur des victimes de l'amiante et des autres maladies professionnelles. Ces premiers échanges furent aussi agréables qu'enrichissants.

Mes remerciements aux lectrices et aux lecteurs venus à ma rencontre. À Christophe, Anne-Catherine, Hervé, Brigitte et Vincent, Michel, Françoise...

À la librairie Hisler Even, et tout particulièrement à Carmela et à Martine.

À ma famille de coeur, merci pour votre soutien sans faille : Pascale, Samantha, Josy, Michèle, José, quelle joie de vous retrouver !

Liens ci-dessous :

https://www.hisler.fr/rencontres/17462/

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-saint-avold-creutzwald/2018/10/01/l-adevat-amp-de-saint-avold-se-met-au-vert

21 février 2019, Merlieux et Fouquerolles (02000) 

Conférence débat / séance de dédicaces

à l'Athénée Libertaire "Le Loup Noir"

Avec la Fédération Anarchiste - Groupe Kropotkine

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

"Que maudite soit la guerre", aime à rappeler judicieusement mon Ami Léo, de la Fédération Anarchiste.

Verdun, le 22 février. Le cimetière militaire. Ma première visite.

Parmi des milliers de tombes, Paul A., tué le 8 avril 1915.

À l'entrée de ce lieu, un seul mot me venait à l'esprit : "PARDON !".

Un siècle plus tard, un autre Paul quittait ce monde. "Mon" Paul. Victime, là aussi comme des milliers d'êtres, d'un autre fléau, volontairement rendu invisible : celui que livrèrent et continuent à livrer les industriels de l'amiante, des pesticides, du nucléaire pour le profit, au prix de la vie des ouvriers et des riverains de leurs usines. Qu'elles soient maudites, elles aussi !

À l'Athénée Libertaire "Le Loup Noir" de Merlieux, le 21 février, j'ai eu le grand plaisir de co-animer une conférence avec Stéphanie Cormier qui, à l'appui de documents scientifiques, a dispensé de précieuses informations sur les risques sanitaires encourus par les femmes et les hommes exerçant des métiers à haut risque toxique, mais oubliés. Ces personnes à qui l'on fait manipuler des produits CMR (cancérigènes, mutagènes, reprotoxiques), le plus souvent sans qu'ils ou elles n'en soient informé.e.s.

Retrouver Léo et rencontrer Dominique, archiviste de génie, que je qualifierais d'historien de la littérature anarchiste, qui a fait de la librairie l'Étoile Noire à Laon (02000) LA référence culturelle de mes amis au drapeau noir.

À toutes et à tous, merci pour votre accueil fraternel.

Pascal, Michel, heureuse de vous avoir rencontrés ! Stéphanie, j'espère avoir la joie de continuer à informer à tes côtés.

Amitiés libertaires, et à très bientôt !

Liens et document ci-dessous :

Groupe Kropotkine - Fédération Anarchiste - 02000 Merlieux : https://kropotkine.cybertaria.org/

Groupes et liaisons de la Fédération Anarchiste : https://federation-anarchiste.org/?g=FA_Groupes

Adresse et coordonnées de la librairie L'Étoile Noire à Laon (02000) : https://kropotkine.cybertaria.org/spip.php?article163

16 février 2019, Vauclaix (58140)

Conférence débat / séance de dédicaces - Le Carrouège avec Adret Morvan

 

Le Carrouège - Extrait du Programme du premier trimestre 2019

Le Carrouège - Extrait du Programme du premier trimestre 2019

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

"Un lieu de convivialité et d'échanges où les habitants et ceux qui nous rendent visite trouveront de quoi nourrir le corps et l'esprit, tout en aidant ceux qui travaillent et produisent localement".

Ainsi les membres de l'association Adret Morvan parlent-ils du Carrouège de Vauclaix. Et leurs mots sont si justes.

Quel plaisir d'avoir pu présenter mon ouvrage au sein de ce lieu fraternel et chaleureux. 

Une heure trente de conférence et un débat aussi passionnant qu'instructif.

Merci à Jö/Elle, à Clarisse, à Guy, à Jean-Louis, à Vladislav, à vous tous qui m'avez accueillie les bras ouverts.

Au plaisir de vous revoir très bientôt, en tant qu'adhérente à Adret Morvan cette fois !

Lien et documents ci-dessous :

http://adretmorvan.org/

2 et 3 février 2019, Hagondange (57300)

Salon du Livre Féminin

 

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débatsÉvénements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats

Deux journées au Salon de Livre Féminin, organisé par la mairie d'Hagondange.

Des retrouvailles riches en émotion avec mon amie de toujours Pascale Gallaire, avec qui j'ai voyagé à travers toute l'Europe et aux États-Unis il y a quelques années.

Paul, mon Père, aimait Pascale comme sa propre fille.

Très heureuse de revoir sa maman, Jocelyne, et de faire la connaissance de sa tante MichèleL'époux de Michèle est décédé d'un cancer dû à l'amiante en janvier 2018.

Dans cette région sinistrée par cette fibre mortelle et par les poly-expositions dont les ouvriers ont été et sont toujours victimes, j'ai rencontré de nombreuses familles qui ont subi le même parcours que la mienne. Je pense tout particulièrement à Priscilla et à sa soeur, à Christine, à Robert ; à Joseph et à Jean-Pauldécédés de mésothéliome. Jean-Paul avait été exposé neuf mois, au tout début de sa vie professionnelle. Il avait 54 ans lorsque le cancer de l'amiante l'a emporté.

Un clin d'oeil à Patricia et à son père bien aimé, Aldo.

60 femmes de lettres présentaient leurs ouvrages. 

Parmi elles, de très belles rencontres. Geneviève Bobior-Wonner, je suis honorée d'avoir fait ta connaissance. Merci pour ton sourire, pour ton amour des animaux, pour les moments de complicité que nous avons partagés. 

Claudie Chantre, auteure de "Emilienne, 1917", votre compagnie fut un immense plaisir tout au long de ces deux journées.

Je remercie la municipalité d'Hagondange, et tout particulièrement Nora Khedim, responsable du service culturel, ainsi que Martine Keller, de la librairie Hisler-Even à Metz.

Liens ci-dessous :

https://www.hagondange.fr/erreur_404.php?file=/Decouvrir-Hagondange/Actualites/14eme-SALON-LIVRE-FEMININ-00876.html

https://www.hisler.fr/

En 2018 :

  • 23 mars, La-Guerche-sur-l'Aubois (18) : Assemblée générale de l'Adeva Centre
  • 21 avril 2018, Coulanges-Lès-Nevers (58)Espace Culturel Leclerc - Séance de dédicaces 
  • 28 avril 2018, Aulnay-sous-Bois (93) Distribution de tracts pour la réunion publique du 4 mai
  • 4 mai 2018, Aulnay-sous-Bois (93) Réunion publique
  • 8 et 9 juin 2018, Les Ancizes (63) : Assemblée générale de l'Association Henri Pézerat
  • 28, 29 et 30 juin 2018, La Turballe (44) : Andeva - Second congrès des victimes de l'amiante - Rencontre et dédicace
  • 7 juillet 2018, Imphy (58)Fête des Travailleurs - Union Départementale CGT - Dédicace
  • 29 juillet 2018, Saint-Amant-Roche-Savine (63) : Festival La Belle Rouge - Conférence-débat "Amiante : quelles conséquences ?" avec André Lancteau de l'Addeva 93/ dédicace
  • 23 Septembre 2018, Saint-André-en-Morvan (58) : Salon du Livre 
  • 6 et 7 octobre 2018, Le Mans (72) Salon du livre "La 25ème Heure", invitée par l'Adeva 72 (Association de Défense des Victimes de l'Amiante de la Sarthe) et débat sur les dangers de l'amiante dans l'environnement avec Sonia Hertz et Jean-Jacques Latour
  • 12 octobre 2018, Paris (75) Manifestation nationale de l'Andeva - en tant que membre de l'Adeva Centre
  • 23 novembre 2018, Fontenay-sous-Bois (94) Assemblée générale de Ban Asbestos France
  • 24 novembre 2018, Fontenay-sous-Bois (94) : Assemblée générale de l'association Henri Pézerat
  • 8 décembre 2018, Coulanges-lès-Nevers (58) : Séance de dédicaces à l'Espace Culturel Leclerc (Multimédia)

Textes et photos ci-dessous

8 décembre 2018, Coulanges-lès-Nevers (58)

Séance de dédicaces à l'Espace Culturel Leclerc (Multimédia)

 

8 décembre 2018 - Espace Culturel Leclerc - Coulanges-lès-Nevers (58)8 décembre 2018 - Espace Culturel Leclerc - Coulanges-lès-Nevers (58)

8 décembre 2018 - Espace Culturel Leclerc - Coulanges-lès-Nevers (58)

Une journée formidable en compagnie de l'équipe de l'Espace Culturel Leclerc Multimédia et de mes futurs lecteurs

Mes remerciements tout particuliers à Émilie, à Odette et Henri, à Michèle, Daniel, à Nicolas...

Amitiés à Guy et Patrick qui m'ont fait la belle surprise de leur visite.

Une pensée pour les anciens ouvriers de Creusot Loire Industries (Saône-et-Loire) et de l'usine Lambiotte (Prémery, Nièvre) qui comptent de nombreuses victimes de l'amiante.

Lien ci-dessous :

https://www.lejdc.fr/theme/coulanges-les-nevers-dedicace-par-virginie-dupeyroux-de-son-livre-amiante-et-mensonge--notre-perpetuite-journal-de-paul-et-virginie_136914/

23 novembre 2018, Fontenay-sous-Bois (94)

Assemblée générale de Ban Asbestos France

 24 novembre 2018, Fontenay-sous-Bois (94)

Assemblée générale de l'association Henri Pézerat

23 novembre 2018, Assemblée générale de Ban Asbestos France / 24 novembre 2018, Assemblée générale de l'association Henri Pézerat - Fontenay-sous-Bois (94)
23 novembre 2018, Assemblée générale de Ban Asbestos France / 24 novembre 2018, Assemblée générale de l'association Henri Pézerat - Fontenay-sous-Bois (94)23 novembre 2018, Assemblée générale de Ban Asbestos France / 24 novembre 2018, Assemblée générale de l'association Henri Pézerat - Fontenay-sous-Bois (94)

23 novembre 2018, Assemblée générale de Ban Asbestos France / 24 novembre 2018, Assemblée générale de l'association Henri Pézerat - Fontenay-sous-Bois (94)

Une assemblée générale est réservée aux membres de l'association. 

L'association Henri Pézerat est ma famille. 

Quel plaisir d'échanger, de travailler avec des militants aux compétences si larges, des personnes aussi humbles qu'engagées, rassemblées aux côtés d'Annie Thébaud-Mony.

MERCI !

Liens ci-dessous :

https://www.les-sentinelles.org/

http://www.ban-asbestos-france.com/

https://www.asso-henri-pezerat.org/

https://www.syllepse.net/azf-total-responsable-et-coupable-_r_46_i_747.html

http://www.editionslesliensquiliberent.fr/livre-Nous_voulons_des_coquelicots-549-1-1-0-1.html

8 novembre 2018 20h30 - 21h30

Interview sur Radio Anarchiste Directe à République

sur le thème "Catastrophes invisibles"

 

12 octobre 2018, Paris (75)

Manifestation nationale de l'Andeva

en tant que membre de l'Adeva Centre

 

12 octobre 2018, Paris (75000)  - Manifestation nationale de l'Andeva12 octobre 2018, Paris (75000)  - Manifestation nationale de l'Andeva12 octobre 2018, Paris (75000)  - Manifestation nationale de l'Andeva
12 octobre 2018, Paris (75000)  - Manifestation nationale de l'Andeva12 octobre 2018, Paris (75000)  - Manifestation nationale de l'Andeva12 octobre 2018, Paris (75000)  - Manifestation nationale de l'Andeva

12 octobre 2018, Paris (75000) - Manifestation nationale de l'Andeva

Troisième participation à la manifestation nationale de l'Andeva, cette année sur le thème "amiante à l'école = enfants en danger", en tant que membre de l'Adeva Centre.

En tant que fille de Paul également, contaminé tout petit par l'ancienne usine de broyage d'amiante CMMP (Comptoir des Minéraux et Matières Premières) d'Aulnay-sous-Bois, sis de 1938 à 1991 en plein coeur du Vieux Pays, en plein centre ville, entre l'École du Bourg et le cimetière.

"Paul, mort d'être allé apprendre à lire"

La formule n'est pas de moi, mais de Fabrice Nicolino, qui écrivait cette phrase en 2001 à propos de Pierre Léonard, frère de Nicole Voide, première victime reconnue de l'usine mortifère grâce au travail et à l'enquête acharnés de Nicole et Gérard VoidePierre, comme Paul, ont été contaminés parce que riverains, et aussi en allant à l'école.

https://fabrice-nicolino.com/?p=19

Comme les années précédentes, j'ai pu discuter avec des victimes et des familles de victimes de l'amiante. Une dame de l'ADDEVA 44 venait de perdre son mari d'un mésothéliome, il y a trois semaines. Une parmi tant d'autres, qui subit la perpétuité morale, alors que les empoisonneurs, coupables de "consentement meurtier", ne sont pas inquiétés le moins du monde.

Cette formule-là non plus, je ne l'ai pas créée. Ce sont les mots justes d'Annie Thébaud-Mony.

Heureuse d'avoir revu Jacques Sourie, victime de l'amiante, contaminé chez EDF. D'avoir croisé d'autres amis, des lecteurs de mon livre témoignage.

Un salut amical à toutes les associations locales présentes, en particulier à l'ADDEVA 29 (Finistère et Côtes d'Armor), l'ADDEVA 88 (Vosges), l'Adeva 76 (Seine Maritime), l'ADEVA Cherbourg (Manche), l'ADDEVA 89 (Yonne, nos voisins), l'AFPA 86 (Fonderies du Poitou d'Ingrandes-sur-Vienne), à l'Adeva 72 et à Lutte Ouvrière, avec lesquelles j'ai pu échanger avant et au cours de la manifestation. 

Le thème cette année était donc "L'amiante dans les écoles".

Je suis professeure d'anglais, et j'ai été, comme de très nombreux collègues et nos élèves, exposée dans des établissements contaminés, sans bien sûr en être informée par l'administration.

85% des établissements scolaires ont au moins un bâtiment construit avant 1997, année où l'amiante fut interdit. Il se trouve dans les dalles, dans les colles à carrelages, dans les faux-plafonds, dans les joints. Pour rappel, 2800 produits en ont contenu. Et cet amiante est toujours en place.

L'UNL est bien consciente des risques encourus, et j'ai apprécié la prise de parole Louis Boyard, son président. 

Soutien également au lycée Georges Brassens de Villeneuve-le-Roi (94) où les enseignants exercent leur droit de retrait depuis une semaine, après qu'un incendie ait endommagé les lieux, amiantés, ce qui décuple encoure le risque, qu'ils refusent à juste titre de faire courir à leurs élèvesCécile Girard, professeure de français, déplore que ses élèves actuels soient les victimes manifestantes de demain. Avec ses collègues, elle aussi refuse que ses élèves meurent d'acquérir des connaissances

Bravo à vous, et merci !

Liens ci-dessous :

http://andeva.fr/?-Adeva-centre-

http://andeva.fr/?JACQUES-SOURIE-EDF-Dix

https://www.humanite.fr/sante-au-lycee-brassens-lamiante-aussi-mauvaise-reputation-662082

https://www.facebook.com/UNLnational/

6 et 7 octobre 2018, Le Mans (72)

Salon du livre "La 25ème Heure", invitée par l'Adeva 72

(Association de Défense des Victimes de l'Amiante de la Sarthe)

et débat sur les dangers de l'amiante dans l'environnement

avec Sonia Hertz et Jean-Jacques Latour

6 et 7octobre 2018 - Salon du livre "La 25ème Heure", Le Mans (72)6 et 7octobre 2018 - Salon du livre "La 25ème Heure", Le Mans (72)6 et 7octobre 2018 - Salon du livre "La 25ème Heure", Le Mans (72)

6 et 7octobre 2018 - Salon du livre "La 25ème Heure", Le Mans (72)

Merci à l'Adeva 72, à Sonia, Jean-Jacques, Guy, Patrick, Stéphane, Jean-Michel, Laurent, Rémi ... pour leur invitation et les moments passés ensemble.

Heureuse d'avoir fait la connaissance de nouveaux lecteurs et d'avoir participé au débat, en témoignant aux côtés de Sonia Hertz et Jean-Jacques Latour, présidente et vice-président. Également, d'avoir accompagné l'Adeva 72 dans sa démarche de prévention auprès des visiteurs du salon littéraire.

Ravie d'avoir fait la connaissance de Stéphane Fouéré, président de la FCPE de la Sarthe, qui est tout particulièrement concerné par la lourde problématique de la présence d'amiante dans les établissements scolaires construits avant 1997.

Un salut amical à Chantal, Monique, Noémya et Béatrice.

Et une pensée pour Marc, énième victime de l'amiante, décédé d'un mésothéliome le 29 juillet dernier.

Liens ci-dessous :

http://www.la25eheuredulivre.fr/les-associations-et-leurs-exposants/

http://andeva.fr/?-ADEVA-72-Sarthe-

https://72.fcpe-asso.fr/

23 Septembre 2018, Saint-André-en-Morvan (58)

Salon du Livre 

 

Saint-André-en-Morvan (58), Salon du Livre, 23 septembre 2018Saint-André-en-Morvan (58), Salon du Livre, 23 septembre 2018
Saint-André-en-Morvan (58), Salon du Livre, 23 septembre 2018

Saint-André-en-Morvan (58), Salon du Livre, 23 septembre 2018

Merci à Noëlle Renault et Philippe Berte-Langereau pour leur accueil chaleureux !

Heureuse d'avoir pu partager cette journée avec d'autres auteur.e.s : Zorah Malfondet, Marie-Laure Las Vergnas, Jean-Marc Beck, Marc Rey, Janine Jodeau, Marie Gil, Cloé Perrotin, Jean Naizot, Christophe Trémeray et Evelyne Bretin

Une pensée toute particulière pour Patrick et son ami François, victime de l'amiante de La Seyne-sur-Mer (Var), décédé d'un mésothéliome.

29 juillet 2018, Saint-Amant-Roche-Savine (63)

Festival La Belle Rouge - Conférence-débat "Amiante : quelles conséquences ?" / dédicace

29 juillet 2018, Saint-Amant-Roche-Savine (63) - Festival La Belle Rouge29 juillet 2018, Saint-Amant-Roche-Savine (63) - Festival La Belle Rouge

29 juillet 2018, Saint-Amant-Roche-Savine (63) - Festival La Belle Rouge

Accueillis par la Compagnie Jolie Môme, avec André Lancteau du Collectif Amiante Renault (92).

Merci à Pascale Zanelli et à toute la troupe pour leur accueil !

Liens ci-dessous :

http://cie-joliemome.org/?cat=7

http://www.collectif-amiante-renault.org/

 7 juillet 2018, Imphy (58)

Fête des Travailleurs - Union Départementale CGT

Dédicace

7 juillet 2018, Imphy (58) - Fête des Travailleurs - Union Départementale CGT
7 juillet 2018, Imphy (58) - Fête des Travailleurs - Union Départementale CGT7 juillet 2018, Imphy (58) - Fête des Travailleurs - Union Départementale CGT

7 juillet 2018, Imphy (58) - Fête des Travailleurs - Union Départementale CGT

Invitée par mon ami Guy moments de joie et séance de dédicaces.

De belles rencontres dont Angélique, Bernard, José.

De nombreuses familles de victimes de l'amiante qui ne connaissent que trop ce parcours du combattant qui nous est commun.

En présence de Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, Danielle Clamotte, secrétaire de l'UD CGT de la Nièvre, et de François Diot, élu communiste au conseil municipal de Nevers.

Merci à tous !

Liens ci-dessous :

http://cgt58.fr/

http://eluscommunistesdenevers.over-blog.com/

28, 29 et 30 juin 2018, La Turballe (44)

Andeva - Second congrès des victimes de l'amiante

Rencontre et dédicace

Andeva - Second congrès des victimes de l'amiante - 28, 29 et 30 juin 2018, La Turballe (44)  - avec Fernanda Giannasi, présidente de l'ABREA (Association Brésilienne des Exposés à l' Amiante)

Andeva - Second congrès des victimes de l'amiante - 28, 29 et 30 juin 2018, La Turballe (44) - avec Fernanda Giannasi, présidente de l'ABREA (Association Brésilienne des Exposés à l' Amiante)

Reçus par l'ADDEVA 44.

J'assiste au congrès en tant que membre du bureau de l'Adeva Centre.

Le congrès débute par la diffusion de l'édifiant documentaire "Les Sentinelles" de Pierre Pézerat.

J'y recueille des informations qui devraient faire réfléchir nos dirigeants, quels qu'ils soient : 

En Grande-Bretagne, l’amiante a tué en moyenne 2500 personnes par an au cours des 80 dernières années. Plus récemment, 5000 décès officiels par an. Il y en aurait en réalité 18 000. C’est la plus grande catastrophe sanitaire du Royaume-Uni. Qui réagit enfin :  en 2017, a été créé un centre de recherche sur le mésothéliome, financé par le gouvernement.
- Au Zimbabwe, Eternit cherche à relancer ses mines d’amiante ; au Congo, la firme mortifère tourne toujours à plein régime
- Un film du réalisateur Daniel Lambo, « ADEMLOOS » sera bientôt disponible. Il dénonce la pollution de la ville de Kymore, en Inde, où Eternit dépose, à ciel ouvert, tous ses déchets amiantés. Les enfants pataugent dans l’amiante…
- Le procureur italien, Monsieur Guariniello nous engage à « RÉSISTER, PLUS QUE JAMAIS ».
- En France, une juge qui a toute mon admiration a parlé d’une « justice aux ordres », d’où les non-lieux à répétition. Mais la lutte pour voir un procès pénal un jour est plus que jamais d'actualité.

Liens et document ci-dessous :

http://andeva.fr/

https://www.les-sentinelles.org/

http://www.abrea.com.br/

http://abeva.eu/index.php?lang=fr

https://www.youtube.com/watch?v=FC3g2Ky4xbM

8 et 9 juin 2018, Les Ancizes (63)

Assemblée générale de l'Association Henri Pézerat

Assemblée Générale de l'association Henri Pézerat - Les Ancizes (63), les 8 et 9 juin 2018Assemblée Générale de l'association Henri Pézerat - Les Ancizes (63), les 8 et 9 juin 2018
Assemblée Générale de l'association Henri Pézerat - Les Ancizes (63), les 8 et 9 juin 2018

Assemblée Générale de l'association Henri Pézerat - Les Ancizes (63), les 8 et 9 juin 2018

Avec Annie Thébaud-Mony et tous nos amis.

Très grand merci au CAPER (Comité Amiante Prévenir et Réparer) Les Ancizes (63)pour son accueil chaleureux. Frank, Gérard, quel bonheur de vous connaître, tous !

Très touchée par l'accueil réservé à notre livre, à Paul et moi. Merci aussi pour les retours de nos lecteurs.

Liens ci-dessous :

https://www.asso-henri-pezerat.org/alerte-amiante-juillet-2018/

https://www.ancizes-comps.eu/asso-f447-.html

4 mai 2018, Aulnay-sous-Bois (93)

Réunion publique

Réunion publique - Aulnay-sous-Bois (93), le 4 mai 2018
Réunion publique - Aulnay-sous-Bois (93), le 4 mai 2018Réunion publique - Aulnay-sous-Bois (93), le 4 mai 2018

Réunion publique - Aulnay-sous-Bois (93), le 4 mai 2018

Intervenants :

Gérard Voide, pour le Collectif des Riverains et Victimes du CMMP,

Anne Marchand du Giscop93,

Alain Bobbio de l'Addeva 93

et Robert Halifax d'Aulnay Environnement.

Gérard Voide revient sur la lutte contre l'usine poison CMMP, pour sa déconstruction - décontamination et pour la recherche des victimes. Il fait le point sur les questionnaires envoyés au cours des derniers mois afin de recenser de nouvelles personnes exposées et / ou victime du pollueur.

Ce 4 mai 2018, deux cent trente-quatre victimes ont été retrouvées. Parmi elles, 62 ont développé un mésothéliome. L'on dénombre aussi des cancers radio-induits pour lesquels le zircon est mis en cause. Toutes ces victimes habitent ou ont habité dans un rayon de deux mille cinq cents mètres autour de l'usine.

Gérard Voide revient sur le dispositif de recherches des anciens écoliers exposés aux poussières d'amiante du CMMP, bien tardif, initié par l'ARS (Agence Régionale de Santé) d'Ile-de-FranceLa promesse de cette recherche avait été faite en 2001 aux associations. Elle se sera concrétisée en 2014-2016...

Le 21 février 2018, l'ARS avait reçu, à leur demande, des représentants de notre mouvement au complet (Collectif des Riverains et Victimes du CMMP, Ban Asbestos France, Addeva 93, Aulnay Environnement, Ci3a, GISCOP93, ville d'Aulnay, familles de victimes)dossier classé, informations sur leur site internet effacées... Nous avions appelé l'ARS à plus de collaboration, et avions obtenu la promesse d'un bilan de ce dispositif pour l'été 2018.

Anne Marchand du GISCOP93 présente le projet PICRI (Partenariat Institutions-Citoyens pour la Recherche et l'Innovation) aux personnes présentes dans la salle. Elle relate l'impact de la pollution engendrée par le CMMP, notamment au travers de deux études : l'étude de santé publique de l'InVS - Institut National de Veille Sanitaire - (CIRE) de 2007, et celle du GISCOP de 2012. Une plateforme de signalement pour les victimes sera bientôt mise en ligne.

Robert Halifax, secrétaire d'Aulnay Environnement, s'enquiert auprès des élus présents  du devenir du terrain sur lequel s'érigeait naguère le triste CMMP.

Les intervenants et le public insistent pour que la stèle commémorative ne soit pas placée dans le cimetière voisin mais sur le site dépolluéUn jeune homme insiste à juste titre pour qu'un espace soit nommé Pierre Léonard. Des personnes soumettent l'idée que la rue de Mitry soit rebaptisée rue Pierre Léonard. Cette idée obtient l'approbation générale de l'assemblée présente. Elle devra, bien sûr, être discutée avec les élus.

Alain Bobbio de l'Addeva 93, prend ensuite la parole pour donner son sentiment sur "Amiante et mensonge : notre perpétuité". Il insiste sur le fait que l'amiante à Aulnay, ce n'est pas fini.

Des représentants des sites MonAulnay et Aulnay Cap étaient également présents.

Pour ma part, je représente Ban Asbestos France et raconterai la genèse de mon livre.

Deux ans plus tôt, je me trouvais à la précédente réunion publique, le 13 mai 2016 précisément. Ce jour où j'ai rencontré Annie Thébaud-Mony, Nicole et Gérard Voide, s'est révélé décisif pour mener à bien mon projet de publication. 

Lors de la réunion publique du 4 mai 2018, nous avons recueilli plusieurs témoignages de familles de victimes... et en avons recensé huit supplémentaires, ce qui porte le nombre à deux cent quarante-deuxRecensées uniquement par les associations, je le répète, les services de l'Etat ayant été particulièrement défaillants.

Une vidéo de la réunion publique est disponible ci-dessous, ainsi que les liens.

28 avril 2018, Aulnay-sous-Bois (93)

Distribution de tracts pour la réunion publique du 4 mai

Événements 2018 - 2019 : dédicaces, réunions publiques, informations-débats
Distribution de tracts - Aulnay-sous-Bois (93), le 28 avril 2018
Distribution de tracts - Aulnay-sous-Bois (93), le 28 avril 2018Distribution de tracts - Aulnay-sous-Bois (93), le 28 avril 2018

Distribution de tracts - Aulnay-sous-Bois (93), le 28 avril 2018

Des citoyens font le travail des autorités afin de retrouver les victimes de l'ancienne usine de broyage d'amiante CMMP :

Nicole et Gérard Voide (Collectif des Victimes et Riverains du CMMP / Ban Asbestos France / Association Henri Pézerat), Gérard Kalfon (riverain du CMMP qui a perdu son épouse d'un mésothéliome en juin 2015), Robert Halifax (Aulnay Environnement), Alain Bobbio (ADDEVA 93), Roger Nymo (Solidarités antinucléaires), Mark Gadi (Radio R.A.D.A.R.), Sébastien Décluy (mon compagnon), Vérone (notre petite épagneule) et moi avons distribué plus de 600 tracts en vue de la réunion publique à la salle Gainville vendredi 4 mai à 19h.

Merci les Amis ! Merci aux Aulnaysiens pour leur accueil !

Monsieur Kalfon nous a quittés en novembre 2018. Je tiens ici à rendre hommage à notre ami, soutien indéfectible de Ban Asbestos France

 

21 avril 2018, Coulanges-Lès-Nevers (58)

Espace Culturel Leclerc - Séance de dédicaces 

Espace culturel Leclerc Multimedia - Coulanges-lès-Nevers (58), le 21 avril 2018Espace culturel Leclerc Multimedia - Coulanges-lès-Nevers (58), le 21 avril 2018

Espace culturel Leclerc Multimedia - Coulanges-lès-Nevers (58), le 21 avril 2018

L'équipe de l'Espace Culturel Leclerc a été adorable. Merci à Émilie pour son soutien.

Très heureuse d'avoir fait la connaissance de lecteurs nivernais,  dont Jean-Claude Denègre de la CGT Cheminots (ateliers SNCF Varennes-Vauzelles) dont je soutiens pleinement la lutte !

Merci à mon amie Céline d'avoir partagé cette journée avec moi.

Une pensée particulière pour Monsieur Robert Besse, cheminot de Varennes-Vauzelles décédé en août 1986 d'un mésothéliome.

Mes amitiés fraternelles à son épouse, qui s'est battue pour la reconnaissance de la maladie professionnelle de son mari, à l'heure où le réseau associatif était peu développé dans notre région.

Liens ci-dessous :

http://www.e-leclerc.com/nevers/magasins-specialises/culture

http://cgt58.fr/

23 mars 2018, La-Guerche-sur-l'Aubois (18)

Assemblée générale de l'Adeva Centre

Assemblée générale Adeva Centre - La Guerche-sur-l'Aubois (18), 23 mars 2018
Assemblée générale Adeva Centre - La Guerche-sur-l'Aubois (18), 23 mars 2018Assemblée générale Adeva Centre - La Guerche-sur-l'Aubois (18), 23 mars 2018

Assemblée générale Adeva Centre - La Guerche-sur-l'Aubois (18), 23 mars 2018

Première rencontre avec mes lecteurs, très riche en émotions.

Savoir que notre ouvrage, à Paul et moi, va être lu par des personnes qui ont vécu ce cauchemar et ne peuvent que nous comprendre. 

Et obtenir la confirmation que la plupart des victimes atteintes de mésothéliome subissent toutes le même parcours du combattant...

Je suis désormais membre du Bureau de l'association, présidée par Serge Moulinneuf.

Lien ci-dessous :

http://andeva.fr/?-Adeva-centre-

Partager cet article

Repost0